Kankan : Des familles refusent de faire vacciner leurs enfants contre la polio

0
505

Kankan-Guinée : La campagne nationale de vaccination contre la poliomyélite a démarré depuis vendredi 18 décembre dans la commune urbaine de Kankan. Obstacles ? Les agents vaccinateurs ne sont pas parfois les bienvenues dans certaines familles qui estiment que le vaccin rend malade leurs enfants. C’est ce que rapportent certaines familles rencontrées ce dimanche 20 décembre par notre correspondant basé dans la préfecture.

Ce dimanche est le troisième et le dernier jour de la campagne de vaccination contre la poliomyélite. Malgré les sensibilisations faites autour de cette maladie qui continue de faire des victimes dans l’ombre, certains responsables de famille tardent à accepter l’administration du vaccin à leurs enfants. « Nous n’avons pas confiance au vaccin aujourd’hui parce que beaucoup d’entre nous les citoyens se disent qu’au temps d’Ebola dans le pays, les agents passaient par les vaccins pour contaminer la population. C’est ce qu’explique souvent notre refus de faire vacciner nos enfants. Mais si nous avons l’assurance de l’Etat, nous pouvons l’accepter », a laissé entendre M. Mamady KEITA, citoyen de la ville.

L’autre souci des parents, c’est aussi que les enfants sont fragiles aux effets secondaires du vaccin. C’est ce que soutient M. Ansoumane CONDE, père de famille : « Je ne parle pas des autres familles, mais moi dans ma famille, le vaccin crée des problèmes de santé à mes enfants. Quand on les vaccine, ils tombent malade les heures qui suivent. Je suis obligé de les emmener à l’hôpital et quand j’arrive là-bas aussi, je suis contraint de payer un montant exorbitant. Pourtant, on accepte le vaccin pour que nos soient épargnés des maladies, mais si c’est le contraire vraiment cela nous effraie. Si l’Etat peut revoir la composition du vaccin pour ne pas que nos enfants soient confrontés à ces genres de complications, on sera prêt à vacciner aisément nos enfants ».

Selon le constat des spécialistes de la santé, la polio est en train de faire un rebondissement dans la zone de Kankan. Il est grand temps alors pour les parents de profiter de cette campagne de vaccination qui prendra fin ce dimanche pour faire vacciner leurs enfants.

Sékou CAMARA