Commune de Dixinn : 463 mariages, 68 naissances et 65 décès enregistrés en 2020 (Officier Etat civil)

0
203

Conakry-Guinée : La Mairie de Dixinn a rendue public ce mardi 5 Janvier les statistiques de l’état civil pour l’année 2020. Il en ressort que 463 mariages ont été scellés, 68 nouvelles naissances enregistrées pour 65 décès enregistrés.

Les autorités communales invitent ainsi les citoyens à enregistrer les nouveau-nées dans les délais afin de respecter le code civil. Parmi ces  enregistrements à l’état civil figurent notamment les naissances, les décès,  les mariages mais aussi des jugements supplétifs a fait savoir M. Mamadou Kana Baldé, officier d’état civil délégué de la commune de Dixinn. Parlant des déclarations directes, 1 600 ont été faites dans le registre sécurisé dont 742 masculins et 858 féminins. « Durant l’année 2020, nous avons commencé à faire l’enregistrement au niveau de l’informatisation des nouveau-nées. Et là aussi, nous avons fait 68 ; les décès, nous avons enregistrés 65 décès soit 44 masculins et 21 féminins. Au niveau des mariages, 463 ont été célébrés », déclare-t-il.

Pour des enregistrements de deuxième ordre autrement dit, les jugements supplétifs tenant lieu d’acte de naissances, de décès ou mariage,  il a cité : « 5 512 jugements supplétifs, soit masculins 3317 et féminins 2195. Les jugements tenant lieu d’acte de décès, il y a 124 soit 85 masculins et 39 pour le féminin. Nous avons fait aussi des jugements supplétifs tenant lieu d’acte de mariages qui est de 66 pour l’année 2020 ».

A ces statistiques, M. Baldé fait remarquer des régressions au niveau des enregistrements dûe à la pandémie du COVID-19. « Au moment où on était en confinement, les gens n’y venaient pas. Quand je compare à l’année 2019, il y a eu beaucoup d’enregistrements au niveau des naissances, des décès et des mariages (…) La seule difficulté que nous avions eu au niveau des mariages, c’était au niveau du respect de l’heure indiquée pour la célébration », déplore l’Officier d’Etat civil délégué de la commune de Dixinn.

Le non-respect du délai légal par les parents au niveau de l’enregistrement des nouveau-nées, le refus des invités de respecter le nombre de personnes dans la salle pendant la célébration des mariages pour éviter la propagation du covid-19 sont entre autres les difficultés rencontrées par l’Etat civil de la commune de Dixinn.

Moise Rama Fils