Enterrement de Roger Bamba : «Le gouvernement fait la guerre même aux morts» (Joachim Baba Millimono, UFDG)

0
167
KODAK Digital Still Camera

Conakry-Guinée : Feu Roger Bamba, militant de l’opposition, notamment de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) de Cellou Dalein Diallo, sera désormais inhumé à Lola le dimanche prochain. Décédé le 17 décembre en détention, il ne bénéficiera pas de symposium comme l’aurait souhaitée sa famille politique.

Joint ce mercredi 6 janvier, par notre rédaction, le vice-coordinateur de la cellule communication du principal parti de l’opposition a indiqué que cette décision émane de toute la famille biologique situé à Lola, au sud de la Guinée. « C’est la volonté de sa famille, il est natif de Lola, sa femme également. Toute la communauté de Lola présente à Conakry a souhaitée aussi que leur fils soit enterré là-bas. Nous, sa famille politique, nous ne pouvons qu’accompagner cette volonté », affirme Joachim Baba Millimono avant d’ajouter que : « Nous avons voulu avant d’accompagner sa dépouille à Lola, faire ici à Conakry, un symposium pour que militants et sympathisants, amis et frères puissent lui rendre un dernier hommage. Le Palais du Peuple, qui est un espace public, nous a été refusé. La maison des jeunes de Taouyah également nous a été refusée », s’est-il offusqué avant de regretter la fin de la procédure dans ce dossier sans que justice ne soit rendue. « Le code de procédure pénale prévoit éteindre le doute. A partir du moment où il est mort et mort en détention, c’est fini. On ne peut plus parler de poursuite contre Roger Bamba. Nous déplorons qu’il soit mort en détention et que rien n’ait été fait pour le sauver. Et après ça, le gouvernement ne veut pas qu’on lui rende un hommage mérité. Vous vous rendez compte que le gouvernement fait la guerre même aux morts, c’est dommage », regrette Joachim Baba Millimono.

Il faut noter que la levée du corps de Roger Bamba est prévue ce vendredi 8 janvier à 9 heures. Ensuite, son corps sera acheminé à Lola où il sera enterré.

Moïse Rama Fils