Interdiction de la Chicha : Le ministre du Commerce donne des précisions

0
149

Conakry-Guinée : Ce jeudi 7 janvier, le ministre du Commerce, Boubacar Barry, a animé un point de presse pour apporter des précisions sur l’interdiction de l’importation, la distribution et la commercialisation de la Chicha sur le territoire national.

Pour le patron du commerce, cette décision fait suite à la montée en puissance de ce phénomène dans le pays et qui nuit gravement à la santé de la couche juvénile. « Vu l’effet que la Chicha commence à produire sur la jeunesse et aussi son utilisation comme facteur de consommation de produits nocifs comme la drogue est considéré qu’il est important de prendre des mesures draconiennes pour d’abord bloquer le phénomène, assainir le marché et voir plus tard si nécessaire trouver un mécanisme de régulation pour pouvoir permettre la commercialisation », a lancé le ministre du Commerce, un des signataires de l’arrêté conjoint.

«Pour le moment, le gouvernement a pris la décision d’interdire l’importation, la distribution et la commercialisation de la Chica sur le territoire guinéen. Vous vous rendez compte, les enquêtes que nous avons menées à Conakry, nous avons pu identifier 1017 (mille dix-sept) points de consommations uniquement pour la zone de Conakry. Et sur les 1017 points de consommations, il n’y a qu’une cinquantaine qui sont identifiés et reconnus comme tels. Vous voyez un peu la disproportion qu’il y a entre ces chiffres et la plupart sont incontrôlés. Donc, l’État a estimé prendre ses responsabilités pour protéger sa population, protéger sa jeunesse », a conclu Boubacar Barry.

Moïse Rama Fils