Affrontements à Macenta : La CAJEMAD appelle à la paix et à la cohésion sociale

0
201

Conakry-Guinée : En conférence de presse ce vendredi 8 janvier, la Coalition des associations des jeunes de Macenta pour le développement (CAJEMAD) a fait part de son inquiétude suite aux dernières violences survenues dans la ville. Dans une déclaration, la CAJEMAD constate avec regret les violences survenues le samedi 26 au dimanche 27 décembre 2020 dans la comme urbaine de Macenta.

Ces jeunes réunis au sein de  cette coalition déplorent la déchirure du tissu social et condamnent fermement ces actes de violences inhabituelles entre ces deux communautés. «La CAJEMAD  lance un appel à toutes les filles et fils résidant et ressortissants de Macenta au calme et à la retenue. Elle demande à tous de s’impliquer pour la restauration de la paix et à l’entente mutuelle qui a caractérisée le vivre ensemble de nos ancêtres. Rien ne peut être sans la paix. Par conséquent, ils devront privilégier (les habitants de Macenta) le dialogue pour faire de chez nous un havre de paix afin que la préfecture puisse connaître un bon développement économique», souligne la CAJEMAD. Et de poursuivre : «Ainsi, la CAJEMAD présente ses condoléances les plus attristées aux familles endeuillées et souhaite prompt rétablissement aux blessés. Par ailleurs,  la CAJEMAD  demande au gouvernement de faire lumière sur ces cas d’affrontements entre ces communautés ».

Oumar Camara