Encyclopédie universelle : La Guinée célèbre les 20 ans de Wikipédia

0
228

Conakry-Guinée : À l’occasion de la célébration des 20 ans d’existence de wikipédia, wikimédia Guinée a organisé ce vendredi 15 janvier un atelier de formation de deux jours à Conakry, sous le thème : « Nous célébrons la connaissance libre ». Cette session de formation regroupe quelques invités de la sous-région, notamment du Bénin et du Mali.

À travers des visio-conférences et documentaires, les deux formateurs présents ont expliqué aux participants le fonctionnement, l’importance et l’évolution de Wikipédia dans le monde.

Mme Boubacar Binta Diallo, vice-présidente de Wikimédia Guinée, est revenue sur la définition de Wikipédia. « C’est une encyclopédie libre qui nous permet de partager des connaissances. Nous sommes des wikimediens et aujourd’hui nous célébrons les 20 ans de  Wikipédia, nous sommes en Guinée dans le cadre d’aider et d’améliorer à la participation de Wikipédia. Notre objectif, c’est  de faire valoir la Guinée et qu’elle soit mieux représentée sur Wikipédia dans le monde et pour cela, on a besoin de plus de bénévoles qui vont nous aider sur les activités de Wikipédia, soit en créant des articles, en modifiant ou en ajoutant des photos. Pour être contributeur de Wikipédia, il faut juste être membre, taper sur Wikipédia puis t’inscrire et à partir de là, tu peux contribuer »,  a-t-elle expliqué.

Mme Aissatou Moudjitaba Diallo, l’une des participantes, a félicité les organisateurs. « On m’a invité, je suis venue et j’ai vraiment apprécié. Parce que j’ai vu que le domaine sur lequel ils exercent, on peut mieux évoluer dans notre pays et faire connaître Wikipédia en Guinée. Il y a pleins de personnalités qu’on peut mettre sur le site pour faire connaître au monde entier. Au sortir de cette formation, je compte m’impliquer parce que je veux vendre l’image de mon pays », dit- elle.

Depuis 2016, la Guinée contribue à l’épanouissement de Wikipédia, tandis que le Mali est à sa première année.

M. N’Fana Diakité, président du groupe utilisateurs du Mali, parle des projets réalisés dans son pays et félicite la Guinée pour avoir été choisi pour la célébration des 20 ans d’anniversaire de Wikipédia. « Notre communauté de contributeurs est très jeune, on vient de boucler notre 1ère année d’existence, nous menons pas mal d’activités et notre projet phare, c’est le wiki club RFI. C’est ce projet que nous amenons aussi à Conakry pour que les Guinéens puissent aussi être des participants. C’est un gros privilège pour la Guinée, nous  sommes des pays invités et nous sommes très heureux de venir soutenir nos frères Guinéens pour la promotion de la contribution pour Wikipédia », se réjouit M. Diakité.

Pour Fawaz Tahirou, membre fondateur du groupe utilisateurs du Bénin créé il y a deux ans, le groupe utilisateur de la Guinée est un modèle pour les Béninois. « Nous venons juste après le groupe utilisateur de la Guinée et aujourd’hui la Guinée nous accueille pour célébrer les 20 ans d’existence de Wikipédia. Nous sommes très heureux de venir représenter notre groupe utilisateur ici à Conakry, nous vous en remercions vraiment et nous espérons que l’Afrique sera vraiment belle », souligne-t-il.

Selon ce volontaire de Wikipédia, pour que la Guinée soit mieux représenté mondialement sur ce domaine, il faut beaucoup de travail de la part du groupe utilisateur, fédérer des personnes au sein du groupe et alimenter le groupe pour que des contributions puissent se faire de façon soutenu et surveiller réellement les contributions faites sur la Guinée afin de suivre et de pister toutes les modifications qui se font pour que le contenu relatif à la Guinée sur les différents projets de Wikipédia soit de qualité et toujours véridique.

Dans le monde, plus de 2 milliards de personnes utilisent le site internet Wikipédia, mais pour les volontaires de ce site le chemin est encore long, car le but est de toucher la planète entière. C’est pourquoi, ils s’engagent à élargir davantage leurs différents projets et dans les années avenir l’Afrique devra s’imposer à travers le monde, nous a confié l’un des participants.

Il faut noter que 15 pays étaient invités à prendre part à cette session de formation, mais à cause de la pandémie de covid19, seulement deux ont pu participer.

Aissatou Alhassane Diallo