Reconduction de Kassory Fofana: Comment réagissent certains partis politiques de l’opposition ?

0
140

Conakry-Guinée : Au sein de l’Alliance Nationale pour l’Alternance et la Démocratie (ANAD), la reconduction d’Ibrahima Kasssory Fofana n’est pas une surprise.

«Connaissant le système en place, connaissant Kassory Fofana, tout ce qu’il a fait comme bavures contre l’opposition et voire même les mouvements sociaux, je crois qu’Alpha Condé n’avait pas intérêt de se débarrasser de lui au risque d’ouvrir un autre front contre lui. Cela prouve à suffisance aujourd’hui que les Guinéens n’osent pas garder l’espoir. Parce que quand on dit : «Gouverner autrement», je crois que c’est des personnalités d’abord qu’il faut changer. S’il (Alpha Condé, ndlr) a reconduit Kassory, cela veut dire qu’ils vont partager encore la prospérité entre eux», dénonce Diabaty Doré, président du Rassemblement Pour la République (RPR).

Jacques Gbonimy, président de l’Union pour le Progrès de la Guinée (UPG) de l’ancien Premier Ministre, feu Jean Marie Doré, autre parti membre de l’ANAD, n’est pas étonné de la nomination de Dr Kassory Fofana au poste de Premier ministre. «Laisser Kassory et prendre un autre après tout ce qui s’est passé, ça serait peut-être une injustice. Parce qu’ils ont monté le dossier ensemble et l’exécuté ensemble. Donc, pour moi, ce n’est pas un étonnement. Mais l’étonnement se situe plutôt du côté de ceux qui s’étaient déjà prononcé pour occuper le poste, comme s’ils étaient des aveugles. Parce que certains avaient commencé à étaler leur plan et faisaient des démarches nocturnes pour occuper le poste», révèle cet ancien commissaire de la CENI.

Du côté de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) de Cellou Dalein Diallo, principal parti de l’opposition et de l’Union des Forces Républicaines (UFR) de Sydia Touré, on s’abstient tout commentaire sur cette actualité.

Moïse Rama Fils