Condamnation de Foniké Menguè : «Cette décision est tombée comme les cheveux dans la soupe, le droit a été massacré» (Me Béa)

0
193

Conakry-Guinée : Oumar Sylla alias Foniké Menguè, responsable de la mobilisation du FNDC, a été condamné hier jeudi 28 janvier à 11 mois de prison ferme. Une condamnation qui indigné plus d’un, c’est le cas de Me Salifou Beavogui, membre du collectif des avocats du FNDC.

Dans un entretien accordé à la rédaction de Guineetime.com, Me Bea affirme : « Le tribunal a suivi ce qu’on appelle les réquisitions du parquet qui avait demandé un an sans fondement légal. L’infraction pour laquelle les poursuites avaient été engagées a été abandonnée par le tribunal. C’est plutôt une autre infraction, je ne sais pas, sortie d’où ? Je ne sais de quels faits et de quelles causes qui ont été débattue contradictoirement ? Voilà une décision comme des cheveux dans la soupe. Le droit a été massacré, il faut se dire la vérité, il y a une certaine instrumentalisation, mais nous prenons acte de cette décision et nous allons immédiatement relever cette affaire. Nous allons corriger cette situation à la Cour d’appel ».

Pour ce qui est du cas de l’opposant Ismaël Condé, ancien membre du RPG, aujourd’hui membre de l’UFDG, Me Béa se réjouit de la programmation de ce procès. « M. Ismaël Condé aujourd’hui, nous heureux. J’ai longuement échangé avec M. le procureur aujourd’hui à son bureau et enfin nous sommes parvenus à une date. Le 8  février prochain son procès va s’ouvrir devant le tribunal de première instance de Mafanco afin qu’il soit situé sur son sort que nous soyons que nous souhaitons heureux pour qu’il soit libéré », souligne-t-il.

Oumar Camara