Agrément des partis politiques : le MODEL se réjouit de la décision de la Cour suprême

0
115

Conakry-Guinée : Les membres du bureau exécutif du Mouvement démocratique libéral (Model) étaient face à la presse ce lundi 1er février. Objectif ? Présenter aux hommes de médias l’arrêt de la Cour suprême sur la délivrance de l’agrément du parti. Il était également question pour les cadres du MODEL de dérouler l’agenda dudit parti.

Aliou Bah, président de l’organe provisoire du Model, se souvient encore  des difficultés que son parti a eu pour l’obtention de son agrément. « Nous étions là avec nos avocats ainsi que les responsables du parti pour présenter à la presse et à l’opinion publique cette décision de justice qui est exécutoire et aussi pour dérouler notre agenda. Nous sommes un parti qui a la particularité d’avoir eu des difficultés pour obtenir son agrément, mais nous sommes restés persévérants, convaincus que nous nous battions pour une bonne cause et finalement la Cour suprême à travers sa chambre administrative a pris la décision irréversible d’autoriser l’existence du Model en tant que parti politique de jouir de tous ces droits en République de Guinée », a-t-il expliqué.

Me Pépé Antoine Lamah, avocat à la Cour, a rappelé les raisons qui ont emmené le parti à saisir la Cour suprême. « C’est face au refus du ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation de délivrer l’agrément au parti que le Model à travers son conseil  a saisi la chambre administrative de la Cour suprême de Guinée. La Cour a, le 21 janvier dernier, annulé la décision de refus implicite du ministère de délivrer l’agrément au parti Model »,  a-t-il affirmé

Le président de l’organe provisoire du Model estime qu’à travers cette décision de justice, pouvoir désormais participer aux prochaines échéances électorales en République de Guinée.

Oumar Camara