TPI de Dixinn : le journaliste sportif Ibrahima Sadio Bah condamné à 6 mois de prison ferme

0
220

Conakry-Guinée : La décision du Tribunal de première instance de Dixinn est tombée ce jeudi 4 février 2021, dans l’affaire qui oppose le journaliste sportif Ibrahima Sadio Bah au président de la Fédération guinéenne de football. Le juge d’instruction, Charles Wright, a condamné l’ex-bras droit d’Antonio Souaré à 6 mois de prison ferme et au paiement de 500 000 FG d’amende pour des faits de diffamation.

Selon l’avocat de la défense, Me Salifou Beavogui, la raison du plus fort a triomphé dans cette affaire. « Dans cette affaire, la raison du plus fort a triomphé. Vous savez le plus souvent, tous les dossiers que moi je défends sont des dossiers qui mettent en prise  un fort et un faible. Dans de pareilles circonstances, il est très difficile de faire triompher le droit. Monsieur Ibrahima Sadio Bah est un journaliste sportif qui s’est déployé corps et âme pour la Feguifoot. Aujourd’hui, les deux amis sont devenus des ennemis et le plus fort a pris la direction du tribunal pour poursuivre le second pour diffamations, injures et menaces. En réalité, les faits n’étaient pas établis et  je surcroîts, c’est un journaliste malgré tout, le tribunal est passé outre et la condamnée sévèrement à six mois d’emprisonnement alors que le parquet même à la lumière des faits, des éléments du dossier, avait relevé que dans cette affaire, il n’y avait pas d’infraction et avait requis la relaxe pure et simple. La défense également a abordé dans le même sens, mais hélas le tribunal est passé outre. Voilà un autre innocent qui prend la direction de la prison », s’indigne Me Béa.

Il compte relever appel et souhaite que la décision soit affirmée en appel.

Oumar Camara