Ebola revient en Guinée : Voici le communiqué de l’ANSS

0
156

Suite à un enterrement, 8 cas de diarrhée, vomissement et saignement ont été signalés dont 3 décès dans la sous-préfecture de Gouécké à 45 km de N’Zérékoré.

Des échantillons ont été prélevés et expédiés aux Labos de Gueckedou et Conakry (Fièvre hémorragique).

4 patients sont isolés actuellement au CTEPI de N’ZEREKORE depuis le 11 février, et un à Conakry le 12 février.

Le labo de Gueckedou a fourni un premier résultat révélant la présence du virus EBOLA.

Une deuxième confirmation est en cours au laboratoire de fièvre hémorragique de Conakry.

Informations relatives à l’historique des cas:

C’est une infirmière du centre de santé de Gouécké qui est tombée malade, elle a été consultée par le chef du centre et référée à N’Zérékoré centre, celle-ci est décédée entre le 27 et 28 janvier 2021.

Son enterrement a eu lieu le 01 février à Gouécké.

C’est Parmi les personnes qui ont pris part à cet enterrement qu’il a été dénombré ces 08 cas.

Mesures prises:

Isolement de tous les cas suspects aux CTEPI à N’Zérékoré et Conakry.

Investigation sur les cas pour clarifier les données, recenser d’autres cas suspects et identifier tous les contacts et les isoler.

Une mission d’investigation est partie à Gouécké ce 13 février.

Enclencher des démarches d’acquisition des vaccins contre Ebola auprès de L’OMS ET CDC en vue de procéder éventuellement à une vaccination en ceinture dans les zones touchées.

Une déclaration sera faite dès la réconfirmation

Prochaine mise à jour dimanche 14 février

ANSS