Hausse de la facture d’électricité : EDG, publiez le prix unitaire du kilowattheure ! (président de l’UDCG)

0
519

Conakry-Guinée : Les Guinéens ont commencé à recevoir les factures d’électricité ce mois de février. Cela après la fin de la subvention accordée par l’Etat du 1er avril au 31 décembre 2020. Seulement les abonnés d’EDG constatent une augmentation exponentielle de la facture alors que la consommation n’a pas changé. Le 19 février, l’Union pour le Défense des Consommateurs de Guinée (UDCG) a condamné cette manière opaque de facturation.

Son président M’Bany Sidibé que Guineetime.info a rencontré exige qu’EDG publie les prix unitaires de kilowattheure aux consommateurs guinéens. «  C’est avec une grande surprise que nous sommes en train d’exploiter les factures opaques que l’Electricité de Guinée est en train d’envoyer aux consommateurs. Nous condamnons cette manière ces derniers temps et nous demandons à EDG de tout mettre en œuvre pour communiquer le prix unitaire de kilowattheure dans toutes les langues. Parce qu’aujourd’hui, on ne peut pas comprendre  qu’on essaie d’envoyer des montants forfaitaires sans que les gens ne se retrouvent avec la quantité du kilowattheure et la quantité consommée. Parce que lorsque vous devez facturer des gens, il faut leur donner des explications. EDG doit pouvoir nous dire aujourd’hui quel est le prix du Kw/h ? Comment ça varie ? Mais aussi  le niveau de chaque grand consommateur. C’est à partir de-là que les consommateurs peuvent s’organiser pour payer les équipements », a suggéré M. Sidibé.

Face à cette hausse de la facture d’électricité par EDG qu’il qualifie de fantaisiste, il invite tous les abonnés à faire des demandes de réclamation adressé à la Direction d’Electricité de Guinée lorsqu’ils ne sont pas d’accord avec les chiffres mentionnés sur leur facture. « Nous demandons à tous les consommateurs de faire de demandes de réclamation. Les consommateurs doivent contester pour qu’on leur donne la bonne facture. La première contestation est de faire les recours parce qu’à partir de là tous ceux qui se sentirons victimes d’une facturation élevée de faire une demande rectification », a conseillé le président de l’UDCG avant de prévenir : «  Nous demandons aux consommateurs de se mobiliser, si l’Electricité de Guinée n’arrive pas à reconsidérer sa position, nous allons organiser des sit-in. Parce qu’on ne va pas rester bras croisés et voir un petit groupe fatigué les Guinéens ».

Moïse Rama Fils