Lutte contre Ebola : une partie du vaccin est enfin à Conakry

0
679

Conakry-Guinée : Attendu depuis dimanche 21 février, une partie des 11 360 doses de vaccin de l’OMS  dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola est à Conakry. L’avion transportant ces vaccins a atterri dans la soirée de ce lundi 22 février 2021 à l’aéroport international de Conakry-Gbéssia. Un retard accusé suite au mauvais temps que connaît la sous-région.

Le représentant de l’OMS en Guinée, Charles Ki-Zero Georges, explique : « Ce sont des boites contenants des vaccins contre la fièvre hémorragique d’Ebola livrées par le programme des urgences de l’OMS qui a pour siège à Genève avec l’appui du bureau régional pour contribuer à la riposte en cours dans tous  les sites pour protéger les contacts des malades et protéger les pays voisins ».

« C’est avec joie que le ministre de la santé et l’ANSS accueillent ses 11.360 doses de vaccin qui devrait être là hier, mais malheureusement avec le problème climatique, c’est ce soir. Toutes les équipes sont est en place pour la campagne de vaccination à N’zérékoré, plus précisément à Gouécké demain mardi 23 février 2021. Trois groupes feront leur travail et un groupe à Conakry pour vacciner les contacts des malades et le lancement est prévu entre 11h et 12h », précise Dr Sakoba Keita, directeur général de l’agence nationale de la sécurité sanitaire.

A date, la Guinée compte cinq cas de décès et une centaine de contacts qui sont dans les centres de traitement épidémiologie de N’zérékoré et de Conakry. Il faut préciser que sur les 11 milles vaccins seulement une partie a atterri à Conakry et le reste est attendu ce mercredi 24 février à Conakry.

Oumar Camara