Annulation des candidatures libres aux examens : les démentis du MENA

0
556

Conakry-Guinée : Il n’y aura pas de candidature libre cette année aux différents examens nationaux en République de Guinée. C’est la rumeur qui s’est emparée ces derniers jours dans les milieux scalaires. Cette rumeur a été balayée d’un revers de la main ce jeudi 25 février 2021 par le responsable en charge de la Communication du ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation.

Mamady Sidiki Camara qualifie ces rumeurs d’allégation et invite les élèves à se préparer pour affronter les examens nationaux prévu au mois de juin. Face à la persistance de la rumeur, il a apporté un démenti ferme à cette rumeur qui fait état de l’annulation des candidatures libres dans les DCE pendant les examens. « Nous-mêmes, c’est avec beaucoup d’étonnement et de surprise que nous apprenons par vous et par d’autres avant vous qu’il n’y a pas de candidatures libres cette année. Que cela serait une décision qui émane du MENA. Je ne confirme pas cette allégation, au contraire je viens dire que jusque-là, nous on a jamais parlé de l’annulation d’une candidature libre quelconque », indique M. Camara. Pour lui, ces rumeurs sont l’œuvre des personnes de mauvaise foi dans le but de décourager certains élèves animés de la volonté de poursuivre leurs études. « Ces rumeurs sortent de nulle part et que c’est de nature tout simplement à troubler l’esprit des jeunes gens qui souhaitent peut-être se présenter comme candidats libres cette année ou les années prochaines pour avoir échoué au-moins deux fois au même examen. Cela peut-être le BEPC ou le Baccalauréat », précise-t-il.

Toutes les Directions Communales de l’Education sont ouvertes à recevoir les candidatures, rassure M. Camara. Les élèves qui choisissent cette option après deux échecs au même examen doivent se munir des dossiers y afférents. « L’élément principal de tous ces dossiers, c’est avoir l’attestation au cas où vous voulez postuler pour le BECP, il faut que vous ayez l’attestation du certificat de fin d’étude élémentaire. Pour le Baccalauréat, il faut avoir l’attestation du BECP. C’est à cela se joignent d’autres dossiers pour que vous puissiez être acceptés comme candidat libre dans les conditions régulière », souligne-t-il.

Les examens nationaux étant prévus au mois de juin, le responsable en charge de la communication du MENA invite tous les élèves à se préparer à toute éventualité en cette année frappée par la pandémie de la COVID-19 et l’épidémie d’Ebola.

Moïse Rama Fils