Covid-19 : Pour Pr Raoult, la chicha est « un modèle expérimental extraordinaire » de transmission

0
530

Didier Raoult, le spécialiste marseillais des maladies infectieuses, affirme que fumer la chicha chez les jeunes a pu être une des raisons de la propagation du Covid-19.

Plus d’un an après son apparition, le Covid-19 garde encore de nombreux mystères pour les scientifiques. La propagation et la circulation du virus se poursuivent malgré les deux confinements en 2020, le couvre-feu actuel à 18 heures et les gestes barrières que nous respectons depuis un an.

Le Pr Didier Raoult avance une nouvelle hypothèse pour expliquer la transmission du virus : la chicha. Fumer la chicha, chez les jeunes, peut être une des explications, estime le fondateur de l’institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille.

« J’avais pas réalisé l’ampleur qu’a pris la consommation de chicha dans nos pays européens. Je crois qu’en France, au moins la moitié des jeunes ont déjà fumé au moins une fois la chicha », explique Didier Raoult. Pour le Professeur, « ce truc est dégueulasse ». Il s’explique dans une vidéo publiée sur le compte YouTube de l’IHU de Marseille : « Si on se passe ce truc dans lequel il y a de la salive, y compris si on change l’embout, c’est un modèle expérimental extraordinaire pour transmettre une maladie respiratoire ».

Pour se justifier, le Pr Raoult fait remarquer que « le départ de l’épidémie en juillet a été plus particulièrement chez les jeunes alors qu’avant et après, ça a été chez les sujets plus âgés. On voit que c’est cette tranche d’âge, les 25-45 ans, dans laquelle il y a eu une explosion du nombre de cas. Il y a eu un facteur de risque qui est particulier à cet âge-là et qu’on ne trouve pas dans les autres infections respiratoires et qui est nouveau »

Didier Raoult affirme avoir prévenu le ministère de la Santé sur les risques de la chicha.

ladepeche.fr