UFDG : les fédérations Amérique du Nord dénoncent l’acharnement du pouvoir de Conakry

0
229

Conakry-Guinée : C’est dans une déclaration rendue publique ce mardi 9 Mars 2021 que  la Coordination des fédérations UFDG de l’Amérique du Nord a fait cette annonce. Elle a par la suite exprimée son soutien indéfectible et sa ferme détermination à rester fidèle aux idéaux du parti.

« La coordination des 14 fédérations de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) de l’Amérique du Nord, au nom des militants, sympathisants et responsables de leurs fédérations respectives, vient par la présente exprimer son soutien indéfectible au président élu de Guinée. Nous réitérons notre totale confiance au leadership du président élu de la Guinée, notre ferme détermination à rester fidèles aux idéaux du parti pour la justice, l’égalité, et la solidarité pour tous les Guinéens », peut-on lire dans cette déclaration.

La coordination des fédérations UFDG de l’Amérique du Nord a aussi dénoncée ce qu’elle appelle « un acharnement et une terreur » de la part du régime de Conakry. « Actuellement, la Guinée est en train de traverser des moments difficiles par la simple volonté d’un seul homme politique qui s’entête à mourir au pouvoir.  En plus de ses difficultés communes aux Guinéens, notre parti et ses alliés sont victimes depuis des mois d’un véritable acharnement et une terreur de la part du régime illégitime de Conakry, notamment :

– Le harcèlement judiciaire continu contre les cadres de l’UFDG et de l’ANAD, des militants et sympathisants et de nombreux leaders d’opinion arrêtés et détenus arbitrairement dans des conditions inhumaines suivi de cas de mort en prison.

– L’assassinat de plus de 51 citoyens partisans de l’UFDG et de L’ANAD sans aucune justice.

– La fermeture illégale des bureaux du président du parti et du siège de l’UFDG », a-t-elle dénoncée.

La coordination des fédérations UFDG de l’Amérique du Nord réaffirme sa détermination à continuer le combat pour l’instauration d’une démocratie et d’un État de droit en Guinée.

Oumar Camara