Covid-19 : hausse des cas dans le monde et 10 % en Afrique (OMS)

0
346

Alors qu’une légère baisse du nombre de cas de Covid-19 est observée dans une région comme les Amériques, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) fait état d’une recrudescence des contaminations dans le monde.

«Plus de 2,7 millions de nouveaux cas de Covid-19 ont été ainsi signalés la semaine dernière, soit une augmentation de 2% par rapport à la semaine précédente », rapporte mercredi l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU, dans son dernier rapport épidémiologique. La hausse du nombre de cas dans le monde est due à des augmentations en Méditerranée orientale (10%), en Afrique (10%) et en Europe (4%).

Dans le même temps, de légères baisses ont été observées dans les Amériques (-2%), en Asie du Sud-Est (-2%) et au Pacifique occidental (-6%).

D’une manière générale, les États-Unis restent le pays qui enregistre le plus grand nombre de nouveaux cas, en chiffres absolus. Mais ces 427.233 nouvelles infections montrent une tendance à la baisse dans ce pays puisqu’il s’agit de 10% de diminution.

Près de 2,6 millions de morts et 116,86 millions de cas dans le monde

Les quatre autres pays ayant signalé les plus grands nombres de nouveaux cas sont : le Brésil (413.597 nouveaux cas ; 11% d’augmentation), la France (143.622 nouveaux cas ; 4% de baisse), l’Italie (138.937 nouveaux cas ; 24% de hausse) et l’Inde (114.068 nouveaux cas ; 9% d’augmentation).

Par ailleurs, les nouveaux décès dans le monde ont poursuivi la tendance à la baisse observée depuis le début du mois de février 2021. L’OMS fait état d’une nouvelle diminution de 6% par rapport à la semaine dernière.

Les taux de mortalité ont diminué dans toutes les régions, sauf en Méditerranée orientale, où les nouveaux décès signalés ont augmenté de 9%.

Les Amériques et l’Europe représentent environ 80% des nouveaux cas et des nouveaux décès signalés dans le monde.

Au total, la pandémie de Covid-19 a fait plus de 2.597.381 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’OMS mercredi. Plus de 116,86 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie.

« A la date du 9 mars 2021, un total de 268.205.245 doses de vaccin ont été administrées dans le monde », détaille l’agence onusienne.

Hausse de 10 % des cas et baisse de 16% des décès en Afrique

Plus largement, une analyse des données de l’OMS montre que la baisse la plus notable des nouvelles contaminations a été signalée dans le Pacifique occidental. Cette région a fait état de plus de 41.000 nouveaux cas et de plus de 600 nouveaux décès.

Il s’agit d’une diminution de 6% et 20% respectivement par rapport à la semaine précédente. « Les nouveaux cas hebdomadaires continuent de diminuer depuis la mi-janvier 2021, et les décès ont globalement diminué au cours des dernières semaines », a fait valoir l’OMS.

De son côté, l’Asie du Sud-Est a enregistré plus de 167.000 nouveaux cas et 2.200 nouveaux décès, soit une baisse de 2% et 32% respectivement par rapport à la semaine précédente. La baisse progressive de l’incidence des cas observée à la mi-septembre s’est ralentie ces dernières semaines. Et des hausses ont été observées dans plusieurs pays d’Asie du Sud-Est.

La région des Amériques a enregistré plus de 1,1 million de nouveaux cas et plus de 32.000 nouveaux décès. Il s’agit d’une baisse de 2% et 4% respectivement par rapport à la semaine précédente.

De l’autre côté de l’Atlantique, plus de 55.000 nouveaux cas et plus de 1.300 nouveaux décès ont été signalés en Afrique. Pour cette région, il s’agit respectivement d’une augmentation de 10% et d’une baisse de 16% par rapport à la semaine précédente.

Plus de 1,1 million de nouveaux cas et 21.000 nouveaux décès en Europe

Comme le nombre de nouveaux cas hebdomadaires a atteint un sommet début janvier 2021, il s’agit de la première hausse hebdomadaire après six semaines de diminution du nombre de cas en Afrique.

Le continent européen a enregistré plus de 1,1 million de nouveaux cas et moins de 21.000 nouveaux décès, soit une hausse de 4% et une diminution de 6 % respectivement par rapport à la semaine précédente. Depuis début janvier dernier, les nouveaux cas hebdomadaires ont globalement diminué.

Toutefois, l’OMS note que des hausses ont été signalées au cours des deux dernières semaines. Dans le même temps, les nouveaux décès hebdomadaires ont continué à diminuer depuis la mi-janvier 2021.

En Méditerranée orientale, il y a eu 229.000 nouveaux cas et 2.800 nouveaux décès, soit une augmentation de 10% et 9% respectivement par rapport à la semaine précédente. « Les nouveaux cas ont augmenté de semaine en semaine au cours des quatre dernières semaines, tandis que les décès ont augmenté au cours des deux dernières semaines », a conclu l’agence onusienne.

ONU INFOS