Cellou empêché de se rendre à Abidjan : Elie Kamano tire sur lui à boulets rouges

0
326

Conakry-Guinée : L’empêchement du leader de l’Union des Forces Démocratiques qui,  voulait se rendre dans la capitale ivoirienne pour assister aux obsèques d’Hamed Bakayoko, mais qui a été empêcher à la dernière minute par les autorités guinéenne, n’a pas laissé de marbre l’artiste reconverti en politique, Elie Kamano.

En effet, l’ancien chef de file de l’opposition s’est vu débarqué de l’avion à quelques minutes de son décollage par la police aéroportuaire. Pour l’auteur de « Où va l’Afrique ? » à la place de Cellou Dalein Diallo, il n’aurait jamais accepté cette «humiliation». L’artiste l’a fait savoir sur sa page Facebook : « Lorsque je vous dis que Cellou Dalein est un simple poltron. Comment un leader aussi charismatique au sein de la société peut accepter d’être descendu d’un avion à quelques minutes du décollage. A sa place, j’aurais donné ma vie, mais je n’allais jamais accepter d’être humilié de la sorte. Cellou n’est pas un politicien, c’est un simple imam. Qu’il aille à Labé enseigné le Coran et qu’il me donne la tête de l’UFDG, il comprendra qu’il ne faisait pas de la politique. Parce ce qu’avoir la force de mobilisation et ne pas avoir les couilles d’affronter les abeilles, c’est tout simplement lâche. Je m’en fous, venez insulter encore ».

Moïse Rama Fils