Entreprenariat féminin : «Consommons guinéens» au cœur d’une exposition de CEFEGUI

0
542

Conakry-Guinée : Pour revaloriser les produits locaux et galvaniser l’entreprenariat féminin en Guinée, c’est l’objectif que s’est fixé le Cercle féminin de Guinée (CEFEGUI). Ce samedi 27 mars, au boulevard Telly Diallo à Kaloum, il a fait une exposition des produits locaux en vue d’accompagner le développement communautaire dans notre pays.

Cette démarche s’inscrit dans la politique générale du gouvernement dont l’objectif est d’encourager l’autonomisation féminine d’une part, mais aussi promouvoir les productions locales, gage d’une émancipation pérenne pour la couche féminine guinéenne.

Cette exposition de nature traditionnelle se traduit également par les moyens à inciter les populations à consommer les aliments bios, perçu comme les mieux appropriés pour la santé publique.

Très engagée à œuvrer dans ce sens, Mme Kourouma Aminata, présidente du CEFEGUI  et secrétaire générale du ministère du Commerce, a décrit le but de cette exposition. « La rencontre d’aujourd’hui est une exposition de vente des produits des membres du cercle féminin de Guinée. L’objectif que nous nous sommes fixées est vendre  les produits et reverser une partie de la vente dans la caisse de notre ONG afin d’atteindre les objectifs que nous nous sommes fixées. Au titre de ces objectifs, il faut compter le soutien qu’on apporte aux enfants défavorisés, mais aussi aux femmes défavorisées. C’est un engagement communautaire qu’on a pour notre pays. Nous nous sommes dit qu’on doit appuyer les efforts qui sont fournis par les autorités nationales, en apportant notre petite contribution à la construction de l’édifice nationale à travers la mise en place des latrines dans les écoles, les centres de santé, les mosquées et la mise en place des points d’eau», dit-elle.

Cette vision humaniste et communautaire est en parfaite adéquation avec la politique sectorielle du ministère de la Culture, comme le manifeste la ministre de la Culture et du patrimoine historique, Sonna Konaté : « C’est un sentiment de fierté parce que j’ai géré une agence qui s’occupait l’exploitation des produits guinéens et si je vois aujourd’hui que les femmes organisent cette exposition pour permettre aux femmes de montrer leurs talents, je ne peux qu’être fière, raison pour laquelle j’ai préféré me déplacer pour s’enquérir de l’état des lieux de la présente exposition ».

Autre volet marquant de ladite exposition est la mise vente des tissus traditionnels dans l’optique de booster « les talents guinéens ».

Venu pour encourager cette initiative, le Directeur général d’Afriland Bank, Guy Laurent, se dit satisfait. « Je suis satisfait de voir ces femmes à l’œuvre. Le président dit qu’il faut produire ce que nous consommons et consommer ce que nous produisons. Je pense que c’est un exemple patent de la production et de la transformation par les femmes guinéennes et qu’il sera consommé par nous les Guinéens. Avec cela, je pense que l’entreprenariat féminin est en bonne voie. Vous voyez la qualité de l’emballage et la qualité des produits, c’est des produits de très bonne facture. Je crois que c’est une démarche à encourager et à soutenir », souligne-t-il.

Ce tremplin de vente et d’exposition des produits locaux de notre pays s’inscrit joyeusement dans la dynamique d’autonomiser les femmes, surtout en ce mois (mars) symbolique pour la couche féminine, en vue d’avoir leur indépendance économique. L’exposition se déroulera du 27 au 28 mars 2021 à Kaloum.

Amara Touré