Détention du journaliste Amadou Diouldé : le Collectif de soutien projette une marche pacifique le 31 mars

0
239

Conakry-Guinée : Le Collectif de soutien au journaliste Amadou Diouldé Diallo a fait une déclaration ce lundi 29 mars 2021 à la Maison de la presse pour dénoncer la violation de la loi sur la liberté de la presse, mais aussi annoncer des actions entreprises pour la libération du journaliste.

Dans cette déclaration, le Coordinateur du collectif a d’abord rappelé l’objectif du Collectif avant de dénoncer la violation de la loi sur la liberté de la presse. « L’objectif du collectif vise à défendre le principe de la liberté de la presse en Guinée à travers l’application de la loi L002 portant liberté de la presse en République de Guinée. Amadou Diouldé Diallo se retrouve en prison alors que les délits de presse sont dépénalisés en République de Guinée ». Même qu’il a rencontré les associations de presse. Sayon Camara a également annoncé l’organisation d’une marche pacifique pour dénoncer la détention du journaliste Amadou Diouldé Diallo. « Au regard de ses différents engagements, le Collectif a décidé d’organiser une marche pacifique le mercredi 31 mars 2021 pour dénoncer la détention préventive de notre confrère depuis un mois à la maison centrale de Conakry. A cet effet, une lettre d’information a été déposée à la mairie de Kaloum. En ce qui concerne l’itinéraire de la marche, le point de départ sera la Bourse du travail, ensuite la mosquée sénégalaise, le carrefour Banque centrale pour le point de destination qui est le ministère de la Justice », a-t-il annoncé.

Le Collectif invite l’ensemble des journalistes,  les associations de presse, les organisations de la société civile, les ONG de défense des droits humains à se mobiliser pour dénoncer la violation de la loi L002 portant liberté de la presse en République de Guinée.

Oumar Camara