Labé : les prix des denrées de grande consommation en hausse à la veille du mois de Ramadan

0
294

Labé-Guinée : A quelques heures du début du mois saint de ramadan, les prix des denrées de première nécessité ont connu une hausse exorbitante dans la commune urbaine de Labé. Selon certains commerçants rencontrés au marché central, les prix ont connu une hausse actuellement, mais ils ne sont pas responsables de cette situation.

«Pour ce qui est des prix au marché, j’avoue que la situation est difficile. Nous sommes obligés d’augmenter le capital pour revendre et gagner un peu. D’habitude, on achète le sac de riz à 273 000 francs en gros et actuellement le sac est revendu à plus de 280 000. Cela est dû à la crise que traverse le pays », soutient Mamadou Oudy Diallo.

A cet autre commerçant de nous confier qu’à l’allure où vont les choses, les prix des denrées alimentaires connaîtront davantage une hausse surtout pendant le mois de ramadan. « Le manque de certains produits alimentaires est à chaque fois constaté. Une rareté  qui est dû parfois à l’augmentation des frais de transport. Pendant le mois de ramadan, beaucoup de personnes augmentent leur ravitaillement. Malheureusement, toutes ces denrées ont augmenté à l’approche de ce mois saint et j’avoue que c’est une difficulté pour tous les citoyens », renchérit Mamadou Kalidou Diallo.

Il faut noter que selon certains observateurs, cette hausse des prix des denrées de première nécessité est liée à la pandémie de Covid-19, mais aussi à la fermeture des frontières de la Guinée avec certains pays voisins ou encore  à l’approche du mois de ramadan.

Aissatou Diallo Labé pour guineetime