Vie de couple : quel genre de femme épousée pour éviter les divorces ?

0
499

Conakry-Guinée : Pour savoir le pourquoi de tant de divorces, pourquoi les couples de maintenant ne durent pas comme nos mamans, votre site d’information générale guineetime.com est allé à la rencontre de quelques citoyens.

Les mariages en Guinée ne durent pas pour plusieurs raisons selon Mamadou Alpha Diallo, jeune homme divorcé depuis  un an. Il nous explique quelques raisons de cette vie de rose qui se transforme en une vie cauchemardesque. «Je venais de terminer mes études universitaires et je vivais avec une fille que j’aimais et que j’avais l’intention de me marier avec elle, car elle était la femme parfaite à mes yeux.  Et un jour, mon téléphone sonne et c’est l’appel de maman que je vois me disant de venir  au village que mon père a urgemment besoin de me voir. C’est ainsi je me suis rendu à mon village, à ma grande surprise, ma mère me montre une femme soi-disant que c’est ma femme. Qu’elle doit venir avec moi. Vous voyez combien  de fois c’est difficile. Prendre une femme comme épouse que tu ne connais pas, que tu n’aimes pas, qui ne connait pas tes goûts. Notre mariage n’a fait que 1 an 6 mois, car on n’arrivait pas à se comprendre et mon cœur appartenait à une autre ».

Pour Cheick  Ahmed Camara, les jeunes filles d’aujourd’hui se marient pour faire monter les photos de la célébration de leurs mariages sur les réseaux par jalousie parce qu’une amie à  elle s’est mariée. Elle se marie aussi et d’autres par la pression de la famille sur elle et pour échapper à la sa famille, elle se marie aussi sans réfléchir si elle a fait le choix avec la bonne personne. Alors, elles oublient que le mariage, c’est pour l’éternité, il y a des hauts et des bas, si tu n’es pas dans le foyer par amour, tu ne pourras pas survivre à tous les obstacles que tu trouveras sur ton chemin. Et à cause de cela beaucoup de jeunes couples divorcent prématurément.

Adama Camara demande au nouveau marié  de ne pas vivre chez la belle famille, car elle est une source de problème. « Moi je conseillerais aux nouveaux mariés de ne pas vivre dans la grande famille, car vivre chez ses beaux-parents est synonyme de sources de problème. Quand tu portes des vêtements de classes, les belles-soeurs pensent que ça vient de leurs frères,  ton mari te fait des cadeaux, qu’il est envoûté. Il t’aide à faire le ménage à la maison, il t’aime, te respecte, la maman aussi va dire que sa belle-fille veut la séparer de son fils. Et les problèmes vont commencer entre le couple, car certains hommes même s’ils savent que sa famille n’a pas raison, il préfère les soutenir au lieu de leurs femmes ».

Aicha Fofana, quant à elle, pense que le manque d’attention d’un homme envers sa femme est l’une des raisons de beaucoup de divorces à nos jours. « Les femmes oublient que le concubinage est différent de la vie de couple. L’homme n’est plus le même au lendemain de son mariage. S’il avait l’habitude de passer la moitié de son temps avec sa femme, il diminue ce temps-là car dans sa tête, cette dernière ne peut plus partir chez elle, surtout quand elle commence à faire des enfants. Alors qu’il oublie que la femme a besoin de se sentir aimer par son homme. Et ce sentiment de rejet pousse beaucoup de femmes dans les bras d’un autre homme qui n’est pas son mari, c’est-à-dire trouver un amant.

Alpha Diallo accuse les réseaux sociaux tel que Facebook, Instagram et les chaînes de séries télévisées Novelas et Zee Magic de l’échec de beaucoup de mariage. Facebook et les séries toubabe ont gâtés beaucoup de foyers en Guinée, les femmes veulent penser maintenant comme les femmes de ces séries télévisées qui ne sont pas les réalités guinéennes. Chez nous, la femme est synonyme de soumission et quand elles regardent ces séries, elles n’accordent plus leurs temps à leurs époux. Dès fois, même les enfants peuvent se blesser ou salir la maison sans que la maman ne se rende compte que l’enfant a fait des bêtises tellement qu’elle est concentrée. D’autres passent tous leurs temps à faire monter leurs photos sur les réseaux sociaux, à impressionner le mari de quelqu’un, alors qu’elles ont  déjà quelqu’un à la maison qu’elles doivent impressionner ».

Mohamed Conté, de son point de vu, une femme doit être attirante, belle et surtout elle doit faire savoir à son mari qu’il ne s’est pas tromper de choix. Nos sœurs dès qu’elles se marient, elles se délaissent, elles ne prennent plus soin d’elles, elles n’attirent plus leurs maris, surtout quand elles commencent  à faire des enfants, la situation devient pire. Une situation qui fait que certains hommes préfèrent les maîtresses, car elles sont tout le temps bien soignées.

Aly Badara Dramé ajoute : « La femme une fois dans le foyer ne doit plus chercher à savoir si son homme le trompe ou pas, car parmi tant de femmes, c’est toi il a choisi, ta priorité c’est  comment rendre encore mon mari fou, amoureux de moi comme le premier jour. Mais hélas ! Elle passe son temps à fouiller le téléphone de son homme ou à écouter les ont dit. Les jeunes couples manquent de communication, pourtant c’est la première étape d’une relation. Si ton mari te fait quelques choses que tu n’apprécies pas, attend jusqu’à ce que vous soyez deux dans la chambre, tu le fais comprendre, sinon cela  vous allez vous séparer malgré que vous vous aimez ».

Pour Moussa Camara, cette nouvelle génération ne fait plus confiance à la tradition, c’est pourquoi les mariages ne durent plus. «À l’approche du ramadan, tu vas voir des milliers de personnes se marier et après le mois saint, ils se séparent.  Parce que les jeunes ne savent plus quel type de femmes et ne demandent pas aussi conseil aux aînés.  Il y a des femmes si tu les épouses, toi, homme, tu n’auras plus longue vie. Si tu arrives à survivre après 3 jours de votre mariage, 3 semaines, 3 mois, tu ne dépasseras 3 ans, car c’est le degré de vie de l’homme quand il épouse ces genres de femmes. D’autres dans le foyer, l’homme est tout le temps malade, il ne gagne plus sa vie comme avant, mais les gens sont le temps chez lui pour faire le baptême, une autre catégorie de femme quand tu les épouses, toi, homme, la porte de la chance s’ouvre pour toi. C’est pourquoi avant quand un homme veut d’une femme, les parents de l’homme invitent la prétendante à la maison pour savoir quel genre de femme ».

Mariame Sylla