Dix derniers jours du Ramadan : «C’est de faire seul les prières à la maison autant qu’on peut» (El hadj Cheick Abdoul Rahim Diallo)

0
409

Conakry-Guinée : Le mois saint de Ramadan tire vers sa fin. Quels sont les avantages que le musulman peut en tirer des dix derniers jours ? Ce mardi 4 mai, notre rédaction a rencontré le chroniqueur islamique, El hadj Cheick Abdoul Rahim Diallo. Pour lui, les prières, invocations et surtout la recherche de la nuit du destin doit être les priorités du jeuneur.

L’un des avantages des dix derniers jours du mois de Ramadan, c’est bien la recherche de la nuit du destin par le fidèle musulman. Selon le chroniqueur islamique El hadj Abdoul Rahim Diallo, cette nuit se trouve entre les nuits impaires. «La 19ème, 21ème, 23ème, 25ème 27ème et 29ème nuit, il n’y a pas de certitude que cette nuit du destin est seulement la nuit du 26ème et au 27ème. Donc, ces dix derniers nuits, généralement, les gens se retiraient à la mosquée et faire ce qu’on appelle une retraite spirituelle. Et pendant les 10 jours, ils se concentrent à la mosquée», explique-t-il.

Ces dix derniers jours sont aussi importants au point que le musulman doit les consacrés à des prières et invocations. Elles doivent être le comportement des fidèles. «Les prières surérogatoires, la prière sur le prophète (PSL), prière pour les parents, pour les proches et pour tous les musulmans qu’ils soient morts ou vivants. Voilà ce qui doit être le comportement du fidèle. Au-delà de cela, il doit continuer à jeuner, à observer toutes les règles du jeun, à faire l’aumône, à faire du bien, d’éviter des disputes avec des gens, ne pas faire des injures pendant le jeun», conseille-t-il.

Les prières nocturnes ne sont pas aussi occultées dans ces comportements du jeuneur. Les faire à la maison sont plus bénéfiques que de les faire dans les mosquées en groupe soutient El hadj Abdoul Rahim Diallo

«Ces bénéfices, c’est surtout en ce qui concerne les prières obligatoires. Ce n’est pas les prières recommandées. Ce qui est demandé, c’est de faire seul les prières à la maison autant qu’on peut», insiste Elhadj Cheick Abdoul Rahim Diallo.

Le musulman ne doit pas se départir des prières nocturnes même si ce n’est pas le mois de Ramadan, précise-t-il.

Moïse Rama Fils