N’Zérékoré : le premier message du patriarche Goikoya Lambert Zogbélémou aux autorités locales

0
249

N’Zérékoré–Guinée : A son domicile privé au quartier Nakoykpala, commune urbaine de N’Zérékoré, le patriarche Goikoya Lambert Zogbélémou, entouré de ses frères Zogbéla, a passé son premier message le mercredi 5 mai 2021 aux autorités locales. Ce, depuis sa désignation comme patriarche le 28 décembre 2020, suivi de son intronisation le 8 janvier 2021 à kwitèyapoulou (Laghaikweli), près de la pierre de fondation de la ville.

Dans son message adressé à sa population le doyen Goikoya Lambert Zogbelemou a tout d’abord remercié ses frères pour la confiance placée en lui pour cette mission. Celle de diriger la destinée de N’Zérékoré en qualité de patriarche avant de se tourner vers les autorités locales, administratives et politiques. «Je me battrai avec vous dans le respect mutuel, de la différence de religions, de coutumes et mœurs pour toutes les composantes ethniques à N’Zérékoré, la terre des ancêtres. Quelles que soient vos dates d’arrivée, nous devons vivre en harmonie pour que plus jamais la résurgence des barbaries intercommunautaires d’antan n’affecte le havre de paix que je me propose de construire pour tous. Evidement avec vous ! Malgré les implications négatives et même abusives de certaines autorités locales, administratives et politiques qui ne semblent pas observer la neutralité recommandée par le Chef de l’Etat, vous avez su que c’est avec discernement que le désordre savamment planifié par ces autorités a été évité de justesse. N’eut été votre esprit de sagesse et d’amour pour Zalykwèlè. Au contraire votre choix a été respecté défiant leur stratagème mis en marche», a martelé le patriarche Goikoya Lambert.

Le patriarche de N’Zérékoré n’a pas caché sa colère contre ceux qui jettent les ordures à la source Zaly. «Gardons toujours en mémoire que notre ville doit son nom au ruisseau zaly. Malheureusement, certains riverains, des commerçants, des menuisiers et mécaniciens ont transformé sans répit la source zaly, patrimoine historique, en véritable dépotoir, polluant ainsi ses berges et son lit. Ceci est mon constat personnel, mais aussi les révélations de nos ancêtres à travers des rêves de certains citoyens d’ici et d’ailleurs. C’est pour cela que j’invite tous les riverains pollueurs à une prise de conscience pour arrêter cet état de fait qui se passe sous nos regards impuissants des dépositaires de la tradition. J’invite autant le conservateur de la source ainsi que l’ensemble des autorités à trouver les voies et moyens pour restaurer la source zaly», plaide-t-il.

Pour terminer, le patriarche déplore et condamne les évènements douloureux qui se sont déroulés au quartier Nyen refugié terrain. Il demande à ce que la justice fasse son travail. Il exhorte les couples à rester unis afin d’assurer l’éducation des enfants, car pour lui, les enfants sont en train d’abandonner le chemin de l’école pour se livrer à la délinquance sous toutes les formes.

Jules Lamilé Kombadouno

guineetime.info

624 467 573