Attaques contre Sidya : L’UFR répond à Tibou (Ahmed Tidiane Sylla)

0
211

Conakry-Guinée : Les responsables de l’Union des Forces Républicaines (UFR) de l’ancien Premier ministre n’ont pas tardé à répondre aux attaques faites à l’endroit de leur Président. Des attaques faites par Tibou Kamara, ministre porte-parole du Gouvernement, ce vendredi 14 mai dans une tribune publiée dans les médias. C’est Ahmed Tidiane Sylla qui a porté la voix de l’Union des Forces Républicaines en qualifiant les propos de l’accusateur d’insignifiant vu tout ce que ce dernier avait dit sur le régime Condé par le passé.

Dans cette tribune, le Ministre de l’Industrie, des Petites et Moyennes Entreprises et porte-parole du gouvernement, traite le président de l’UFR, Sidya Touré, d’avoir  échoué à se présenter à des élections et les gagner, d’avoir échoué à travailler avec le Président et le remplacer. Plus loin, Tibou Kamara l’accuse d’avoir échoué à déstabiliser le pays, en désespoir de cause, à quitter la Guinée et d’y revenir la conscience chargée.

Ces accusations ne peuvent pas passer comme une lettre à la poste pour le bureau exécutif du parti de l’ancien Premier ministre. Son responsable en charge de la communication, Ahmed Tidiane Sylla, pense que les propos du ministre porte-parole du gouvernement sont l’expression de ce que représente aujourd’hui le pays. «Ces propos de Tibou Kamara ne doivent pas surprendre hein ! Qu’est-ce qu’il n’a pas dit ici contre Alpha Condé. Il est allé jusqu’à demander au peuple de s’insurger contre le régime du Président. Il a même dit ici que Dieu le tout puissant avait maudit ce régime. Si c’est Tibou qui revient encore aujourd’hui pour tenir de tels propos sur Sydia Touré, cela ne doit pas étonner les Guinéens», a-t-il lancé avant de poursuivre que Tibou Kamara doit rediriger au contraire sa communication envers le pouvoir qui, pour lui, doit rendre compte de son bilan. «Ce qui est malheureux dans ce pays, au lieu de dire que Sydia a échoué, il faut qu’il sache que Sydia n’a pas été élu par les Guinéens. Si les élections étaient transparentes il y a dix (10) ans de cela, on aurait demandé à Sydia sur son bilan parce qu’il sera au pouvoir. Aujourd’hui, qu’il dise ce qu’Alpha Condé a apporté aux Guinéens au lieu de s’en prendre à Sydia. Je crois qu’un porte-parole, c’est bien cela son travail », dit-il.

Pour Ahmed Tidiane Sylla, ces attaques de la part des personnes placées au sommet de l’Etat, c’est parce qu’il y a une peur qui s’installe. « Ils ont peur de Sydia, ils ont peur qu’à la succession d’Alpha Condé qu’on se rend compte que depuis dix (10) ans, ils n’ont rien fait ».

Ce responsable charge de la communication croit dur comme fer que son président Sydia Touré reste une force incontournable de la sphère politique en Guinée. C’est pourquoi, on ne peut se passer de lui dans les débats.

Moïse Rama Fils