Guinée : « l’économie a résisté aux chocs du covid-19 en raison de la résilience du secteur minier » (FMI)

0
576

Conakry, Guinée : au cours du Conseil des ministres de ce jour, le ministre de l’Economie et des Finances, Mamadi Camara, a fait le compte-rendu de la mission virtuelle du FMI. Lisez les conclusions.

le Ministre de l’Économie et des Finances a informé qu’au cours de la mission virtuelle de l’équipe pays du FMI qui s’est déroulée du 14 au 28 avril 2021, les services techniques des départements ministériels, de la Banque Centrale et de certaines institutions républicaines ont activement participé aux échanges et préparé les réponses au questionnaire, comportant 118 questions présentées par la mission.

Le Ministre a indiqué que la mission présentera un rapport formel desdites consultations qui sera examiné par le Conseil d’Administration du FMI au cours de sa session du mois de juin 2021.

En attendant, les résultats de l’évaluation préliminaire partagée par la mission du FMI fait ressortir les points suivants :

De la croissance économique : les travaux de la mission ont abouti à une révision du taux de croissance en 2020 qui passe d’une projection de 5,2% à 7%.

De l’inflation, de la politique monétaire et des changes : le taux d’inflation à fin décembre 2020 s’est situé à 10,6% et il est d’environ 12,5% aujourd’hui.

Le Ministre a informé que la mission a félicité la Banque Centrale pour la bonne conduite depuis novembre 2020 d’une politique d’intervention sur le marché des changes basée sur les règles d’une plus grande flexibilité du marché des échanges.

De la politique budgétaire : la mission a constaté que les résultats budgétaires 2020 reflètent l’impact des mesures du plan de riposte au covid-19 du Gouvernement. Les dépenses en capital ont été cependant sous exécutées.

La mission s’est félicitée de l’objectif déclaré par le Gouvernement d’augmenter les recettes intérieures au cours des deux prochaines années. Elle a salué les efforts liés à la digitalisation à cet égard.

De la gouvernance et du climat des affaires : la mission s’est réjouie des avancées dans la mise en œuvre des engagements du Gouvernement dans le cadre de la facilité de crédit rapide, notamment la publication et l’audit des marchés liés aux dépenses covid-19.

L’approbation de la Loi contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme a été saluée par la mission.

Elle a enfin noté avec satisfaction, l’opérationnalisation du Tribunal du commerce et du Guichet unique du commerce extérieur de Guinée (GUCEG).

Enfin, l’évaluation de la mission a souligné que l’économie guinéenne a résisté aux chocs du covid-19 en raison de la résilience du secteur minier. Cette situation doit conforter le gouvernement dans la poursuite et l’amplification des reformes visant à maintenir un cadre macroéconomique stable, diversifier l’économie pour réduire et combattre la pauvreté.

Au terme de l’exposé, le conseil s’est réjoui de constater que la Guinée est la première économie du continent en termes de croissance économique. Ceci démontre la qualité de la vision politique de Monsieur le Président de la République et la pertinence des politiques économiques menées et du programme de riposte COVID-19 du Gouvernement.

Ainsi notre économie se révèle être mieux résiliente à la pandémie de la covid-19 avec un taux de croissance de 7% en 2020. Le conseil a demandé au Ministre d’État Porte-parole du Gouvernement de relayer cette information à l’attention du public.