CEDEAO : L’organisation sous-régionale souffle ses 46 bougies

0
353

Conakry-Guinée : Ce vendredi 28 mai 2021, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) célèbre ses 46 ans d’existence. Créée le 28 mai 1975, chaque année cette date offre l’opportunité aux Etats membres de dresser le bilan et dégager les perspectives de l’organisation. Cette année le thème retenu est : «Le passage de la CEDEAO des Etats à la CEDEAO des peuples à l’horizon 2050».

A cet effet, le ministre guinéen de la Coopération et de l’intégration africaine a fait une déclaration hier soir sur les ondes des médias d’États. Une déclaration dans laquelle il a dressé le bilan et les perspectives de cette institution. Il a également rappelé l’engagement de la Guinée qui ouvre le progrès de la communauté économique des Etats de l’Afrique occidentale (CEDEAO).

M. Amadou Thierno Diallo, ministre de la Coopération et de l’intégration Africaine, a dit : «Un certain nombre de programmes et progrès phares méritent d’être évoqués. Il s’agit de la libre circulation des personnes et leurs biens, le droit de résidence de l’établissement dans l’espace CEDEAO, la résolution des conflits entre les Etats membres, la politique agricole de la CEDEAO, le blanchissement d’argent et le financement du terrorisme, le maintien de la paix et de la sécurité régionale». Il s’est félicité qu’en 46 ans d’existence, la CEDEAO s’est affirmée comme ligne des regroupements inter-Etatiques la plus performante en Afrique et ceux des nombreux obstacles qu’elle est confrontée. Par ailleurs, la Guinée s’emploie résolument au bénéfice des populations conformément à la vision 2025 de la CEDEAO.

Les pays membres de cette institution construiront-ils une entité prospère pour le bonheur de ses populations ? L’espoir est permis.

Il faut rappeler que tous les pays de l’Afrique de l’ouest sont membres de la CEDEAO, excepté la Mauritanie qui s’est retiré en 2004.

Saraf Dine Condé