mardi, juin 25, 2024

Logement à Conakry : les locataires à la merci des démarcheurs

Conakry-Guinée : Trouver un logement à Conakry est pire que traverser la mer à la nage. Dans ce domaine, outre l’absence de législation, les propriétaires de logements imposent leurs lois avec tous les abus possibles. Heureusement que le gouvernement entend donner de la voix sur la question. Certainement, un début de normalisation entre logeurs et locateurs.

A Conakry, il y a deux niveaux par lesquels passer pour se trouver un logement. Soit à travers une Agence immobilière ou à travers les intermédiaires communément appelées démarcheurs.

Aussi, les prix mensuels des logements varient selon les lieux et la qualité de la maison et tiennent compte des constructions anciennes ou modernes ou encore la situation géographique de l’habitat par rapport au centre administratif du pays ainsi que le grand marché de Madina.

Un appartement d’une chambre, salon et toilette se négocie entre cinq cent et huit cent mille franc guinéen en haute banlieue pour lequel il faut absolument débourser une avance qui varie d’un an à dix-huit mois. Certains mêmes vont plus loin que cela en demandant deux ou trois ans d’avance.

Pendant que les Agences immobilières reçoivent ses clients nantis dans leurs bureaux climatisés, les démarcheurs eux, reçoivent les leurs dans les carrefours et autres lieux très faciles d’accès.

Mamadi Camara, la cinquantaine résident à Kénien, commune de Matam, est un démarcheur, marié et père de quatre enfants, explique : «D’une part, nous aidons les nécessiteux à avoir des logements, de l’autre, nous aidons les propriétaires de maisons à avoir des locataires. Chacun d’eux, nous donne le prix d’un mois de location. C’est pourquoi d’ailleurs, on nous accuse d’avoir encouragé la hausse de prix de locations par endroits. Les propriétaires de maisons ont des conditions différentes. Les uns n’aiment pas une famille nombreuse et l’alcool tandis que les autres n’acceptent pas de loger les célibataires, qu’ils soient hommes ou femmes. Il y a une réelle complicité entre les propriétaires et nous les démarcheurs parce qu’à chaque fois qu’il y a un déménagement chez eux, ils nous informent les premiers».

Assis dans un coin de rue à l’attente de son démarcheur à Hamdalaye, Ousmane Bah, la quarantaine, marié et père de trois enfants, réside à Soloprimo, commune de Ratoma, explique son calvaire. Il vient d’avoir un préavis de trois mois pour qu’il libère les lieux, mais jusqu’ici peine à trouver une maison. «Les démarcheurs ne sont pas du tout sérieux. A chaque fois, ils me font payer de l’argent au titre des frais de déplacement sans succès. Je n’ai pas assez de moyen. Je ne veux pas m’éloigner de l’école de mes enfants, mais le propriétaire me demande un million par mensualité et il me soumet au paiement d’un an d’avance pour un appartement comprenant une chambre, un salon, une toilette et une terrasse à Soloprimo. Je demande le président de la République, le professeur Alpha Condé, d’encourager le ministre de la Ville et de l’Aménagement du territoire à accélérer les travaux des constructions des logements sociaux pour soulager les Guinéens», plaide-t-il.

Amara Touré

Latest

Enfance : un enfant sur quatre victime de malnutrition sévère dans le monde (UNICEF)

À l’échelle mondiale, quelque 181 millions d’enfants de moins...

Guinée : Immigration clandestine Mouctar Diakhaby nouveau ambassadeur de l’OIM s’active contre le fléau.

L’international guinéen Mouctar Diakhaby a été présenté dans la...

Newsletter

spot_img

Don't miss

spot_imgspot_img

Procès 28 septembre : poursuite de la plaidoirie de l’Avocat principal de Moussa Dadis Camara

Conakry, Guinée : le procès des massacres du 28 septembre 2009 reprend encore ce lundi matin où l'avocat principal de l'ex chef de la...

Enfance : un enfant sur quatre victime de malnutrition sévère dans le monde (UNICEF)

À l’échelle mondiale, quelque 181 millions d’enfants de moins de 5 ans - soit un sur quatre - vivent dans une situation de pauvreté...

Guinée : Immigration clandestine Mouctar Diakhaby nouveau ambassadeur de l’OIM s’active contre le fléau.

L’international guinéen Mouctar Diakhaby a été présenté dans la matinée de ce mercredi 05 juin 2024, comme nouveau ambassadeur de bonne de l’OIM, c’était...