Journée Mondiale de l’environnement : ce qui sera fait en Guinée…

0
412

Conakry, Guinée : l’humanité a célébré ce samedi 5 juin la journée mondiale de l’environnement sous le thème central retenu par le Programme des Nations Unies pour le Develeppement (PNUD) à savoir « la restauration des écosystèmes ».

En Guinée, c’est l’Université de Sonfonia qui a abrité une conférence sur cette thématique. Une occasion qu’a également mis à profit le secrétaire Général du département en charge de l’environnement d’annoncer quelques activités qui seront liées à cette journée tout long de ce mois de ce mois.

Pour lui, ce journée est célébrée dans un contexte de rappel, de sensibilisation et d’interpellation sur la dégradation de l’écosystème et de la biodiversité.

« L’objectif spécifique visé par cette journée c’est de susciter l’intérêt de la classe politique et le désir d’agir. En Guinée la journée est mise en profit pour informer et sensibiliser tous les acteurs de développement pour qu’ils comprennent que la participation active et effective à la gestion durable de l’environnement est essentielle et qu’ils doivent de ce fait, changer favorablement leur comportement et leur attitude à l’égard des écosystèmes.(…) Les cérémonies sont prévues au cours du mois, d’abord y’a eu la déclaration de monsieur le ministre d’État ministre de l’environnement des eaux et forêts pour informer les Guinéens sur l’importance de cette journée et sur l’importance de la préservation, la conservation et la gestion durable de l’environnement et plus précisément des écosystèmes et de la biodiversité ».

« Les axes prioritaires aujourd’hui sont liés à l’État de nos écosystèmes, c’est-à-dire leur état de dégradation. C’est pourquoi il y’a non seulement le programme de reboisement national, également y’a des actions qui sont en cours. Nous avons des projets comme le projet adaptation basée sur les écosystèmes, un projet qui a débuté en 2015 et s’étend en 2022 qui est financé par le fond de l’environnement mondial. Qui est présentement en cours dans les préfères de Kissidougou, Faranah et Kouroussa Mandiana. Ce projet comporte la dimension protection et restauration des écosystèmes >> a mentionné Saïdou Bari Sidibé.


Le Ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts se fixe comme objectif ambitieux le reboisement de 500 000 ha initié sur une période de 5 ans.

Cette Journée mondiale de l’environnement donnera le coup d’envoi de la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes 2021-2030. Une mission mondiale visant à faire revivre des milliards d’hectares, des forêts aux terres agricoles, du sommet des montagnes aux profondeurs de la mer.