Impacts Covid-19 : les acteurs culturels évaluent les pertes à plus de 6 milliards de nos francs guinéens

0
527

Conakry-Guinée : La Fédération des entreprises culturelles et économiques de Guinée (FECEG) était face à la presse le 18 juin à Conakry. A cette occasion,  la FECEG a  appelé les autorités à la levée des restrictions imposées aux opérateurs culturels à cause de la pandémie à covid-19.

le président de la FECEG a  dans son intervention  évalué les pertes liées à l’annulation des spectacles à plus de 6 milliards de francs guinéens. «Il faut rappeler que depuis le début de la crise des dizaines d’entreprises se trouvent directement impactées par l’annulation des spectacles et ont perdu des sommes considérables évaluées à plus de 6 milliards de francs guinéens. Cela sans compter les pertes indirect liées à l’absence sur scène des artistes, à la perte de revenus des employés du secteur du spectacle vivant et de la musique», a affirmé Ibrahima Cissé.

En mars 2021, l’État guinéen avait promis un dédommagement partiel aux entreprises culturelles, chose qui se fait attendre jusqu’à nos jours. Cependant, le président de la FECEG interpelle l’État Guinéen afin que celui-ci lève les restrictions qui pèsent sur le secteur de la culture. «Dans le souci de préserver nos entreprises, nos emplois qui nous permettent de subvenir aux besoins de nos familles, nous interpellons l’Etat afin qu’il puisse lever les restrictions qui pèsent sur le secteur du spectacle vivant et de la musique. L’enjeu crucial aujourd’hui est de parvenir à minimiser l’impact et l’ampleur de ces pertes dans la durée à préserver la capacité d’investissement et relancer un secteur déjà laissé pour compte afin de faire rayonner notre culture», a-t-il souligné.

Les acteurs culturels entendent organiser deux journées de concertation afin de déposer un mémorandum auprès des autorités afin de sauver le secteur culturel guinéen.

Oumar Camara