FEGUIFOOT: l’Audit s’est transformé en guerre d’ego (Amadou Djouldé Diallo)

0
438

Conakry-Guinée: Longtemps muet sur la question d’audit au sein de la Fédération guinéenne de football (FEGUIFOOT), juste après le départ l’ex président Salifou Camara (sSuper V) en 2017, l’ancien responsable de la communication de l’instance de football guinéen, Amadou Djouldé Diallo a donné ce mardi 29 juin sa version des faits.

Invité par nos confrères d’Hadafo média, dans l’émission « Les Grandes gueules’’, le doyen de la presse sportive guinéenne, Amadou Djouldé Diallo, a particulièrement donné tort au futur ex président de la FEGUIFOOT Mamadou Antonio Souaré sur les prétendues malversations financières pendant la gestion de son prédécesseur Salifou Camara V. «Antonio est un investissement perdu et pour lui et pour la Guinée, dit-il. Ça ne sert à rien d’aller faire l’audit parce que la dernière Assemblée générale qui a élu Salifou Camara vous étiez dans la salle, vous aviez voté le rapport financier. Or, ici le cabinet d’audit qui est reconnu par la FIFA qui est chargé de certifié le compte de la Fédération guinéenne de football est le cabinet Nonbol depuis le temps de Bruno Bangoura, vous l’avez validé. Le président de la République vous appelle vous dites que c’est la FIFA», révèle Amadou Djouldé Diallo.
Dans le même ordre d’idée, l’orateur n’a pas manqué de souligner les bons offices d’Ibrahima Kassory Fofana autrefois Ministre des investissements et de partenariat public-privé. «Kassory Fofana est allé voir M. Antonio à la Fédération pour lui dire laisse tomber cette affaire. Salifou, c’est mon ami, c’est mon frère, il a aujourd’hui un mandat d’arrêt, il est à l’extérieur, laissez tomber cette affaire, il a dit non, c’est une affaire de la FIFA. Ce n’est pas la FIFA, c’est le cabinet Nonbol qui certifie et la justice l’a écouté, c’était une affaire personnelle», dévoile t-il.
Sur la question des 800 milles euros de MTN, prétendument détournés par Salifou Camara Super V et son équipe (2013-2017), Amadou Djouldé Diallo dira: «Les 800 milles euros, renseignez-vous qui a mangé, posez-vous la question» a-t-il lancé.
Selon l’invité, l’attribution de la CAN 2023 à la Guinée, rejetée pour des raisons de calendrier en 2025, a été faite grâce à la longue amitié qu’entretien le Président Alpha Condé avec le grand frère d’Issa Hayatou, camarade d’école (…) Hayatou. «Les 800 milles euros ne faisaient que transités, finalement ils ont parti au gouvernement pour le comité de soutien aux équipes nationales», affirme Amadou Djouldé Diallo.
Amara Touré