Police routière : Des engins roulants pour les chefs de zone de Conakry

0
553

Conakry-Guinée : La direction générale de la police a nommé récemment des agents de la police routière comme chefs de zone. Ces chefs de zone sont répartis comme suit : deux pour la commune de Ratoma et  Matoto, 1 pour Matam, 1 pour la zone de Dixinn et 1 à Kaloum. Ces chefs de zone auront pour mission de contrôler le travail des agents déployés au niveau des grands carrefours pour éviter des embouteillages et des cas d’arnaque dont sont victimes certains citoyens.

C’est dans cette optique que des engins roulants ont été mis à la disposition de ces agents ce vendredi 2juillet dans les locaux du ministère de la sécurité. Il s’agit de sept motos pour faciliter leur déplacement.
« Ils vont s’occuper en plus du contrôleur général, le comportement indélicat de tout agent de la sécurité routière dans le cadre d’arnaque des citoyens de la part des policiers qui viennent créer des embouteillages pour retirer les documents des paisibles citoyens, sans infraction ou à des moments où le contrôle n’est pas recommandé. Donc, ce sont ses contrôleurs généraux du nombre de sept. Chacun a bénéficié une moto sortie d’usine donnée par un opérateur économique dans le cadre du renforcement des capacités des agents de la police et ces contrôleurs de zone entrent en fonction à partir de l’instant », affirme le Général Ansoumane Camara Bafoé, Directeur général de la police. Et d’ajouter : « Si dans les 5 communes il y a amélioration, nous allons mettre les contrôleurs de zone dans les 10 commissariats spéciaux de sécurité routière du grand Conakry. Et les policiers seront déployés par quart soit du matin jusqu’à 15 heures, de 15heures à 18 heures et de 18 heures à 22 heures. Quand ils viennent pour qu’ils fassent le travail qu’on leur demande. Et ces planifications vont être remontées au niveau de la direction générale avec le numéro et nous allons contrôler ces grands carrefours par vidéo qui couvre tout le grand Conakry ».

Oumar Camara