Avis de grève dans les télécoms: la FESATEL réplique aux propos du ministre Oumar Saïd Koulibaly

0
639

Conakry-Guinée : Dans une interview accordée à nos confrères de FIM fm, le ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique a répondu au mot d’ordre de grève lancé par la Fédération syndicale autonome des télécommunications.

Oumar Saïd koulibaly a affirmé que ce débrayage n’affectera pas le réseau et la qualité du service. Des propos qui ont vite trouvé leur réponse. Joint au téléphone dans la soirée de ce vendredi par notre rédaction, le secrétaire général de la FESATEL a laissé entendre que si le ministre pense qu’il peut gérer le réseau, il n’a qu’à venir travailler. « Ça c’est son avis si le ministre pense qu’il peut gérer le réseau il n’y a pas de problème, mais nous nous allons rester à la maison. Les travailleurs ont eu l’instruction de rester à la maison. Le lundi, venez voir dans toutes les différentes sociétés comment ça sera. Et si le ministre estime que lui il peut venir travailler à la place des travailleurs, il n’a qu’à venir travailler, ça c’est clair. Nous sommes à la maison, lui il n’a qu’à venir maintenir le réseau« , affirme Abdoulaye Barry.

Le secrétaire général de la Fesatel réfute l’idée de manipulation brandie par le ministre : « Nous, on ne défend pas les entreprises, on défend le travail. Quand le ministre va appliquer son fameux arrêté, ça va impacter le travail et il aura les conséquences sur les emplois, il y aura des pertes d’emplois. D’ailleurs, la mission du syndicaliste, c’est de défendre le travail avant tout autre. Nous sommes le seul secteur aujourd’hui malgré COVID-19, il y a augmentation de salaire vous pouvez vérifier, il n’a même pas à nous dire cela. Qu’est-ce qu’eux ils ont fait pour les travailleurs? Rien« .

Oumar Camara