Le juge Charles Wright : « tous les juges doivent être indépendants »

0
387

Conakry, Guinée : le juge Charles Wright, récemment promu au tribunal de Dubreka, révèle n’avoir jamais subi de pression dans l’exercice de sa fonction de juge en Guinée.

Sur FIM FM, l’indépendance du juge est le point qui a attiré l’attention des animateurs de Mirador.

« Tous les juges doivent être indépendants…Sans langue de bois, sans autant rentrer dans les détails, je peux dire haut et fort, sans risque de me tromper, que depuis que j’ai commencé à exercer ce métier de magistrat…j’ai commencé à Macenta, c(était dur. Il y a des magistrats sous l’ombre, mais qui font très bien leur travail… » introduit le juge.

« Laissez moi vous dire que je n’ai jamais subi la pression de qui ce soit dans la prise de mes décisions. Je reste formel et ferme : en aucun moment, dans l’exercice de mes fonctions, je n’ai subi de pression et d’appel de qui ce soit » insiste-t-il.

« Ma seule proposition, poursuit celui qui a eu maille à partir avec la presse guinéenne, est l’examen rationnel des faits de ma saisine. Je n’ai jamais été appelé, personne ne m’a donnée des instructions, personne ne m’appelle pour qui ce soit. »

Quand à la pression sur d’autres magistrats, il tranche. «  »Chaque métier a ses contingences. Si vous ne assumez, vous démissionnez » dit-il.