Politique : Dr Abdoulaye Diallo du MSD plaide pour la libération de tous détenus politiques

0
315

Conakry-Guinée : Le président du Mouvement pour la solidarité et le développement (MSD) se réjouit de la libération des cadres de l’UFDG. Dr Abdoulaye Diallo plaide le président de la République d’accorder sa grâce à tous les détenus politiques de 2010 à nos jours.

Il l’a annoncé le samedi 17 juillet en faveur d’une conférence de presse organisée au siège de son parti situé à Cosa dans la commune de Ratoma. « Nous nous félicitons de leur libération, mais nous dénonçons la manière. Pour la décrispation du climat que nous vivons, en tant que président du parti MSD, je demande solennellement le pardon réclamé pour la libération de tous les détenus politiques. De commandant AOB à Toumba Diakité et autres. Tous les détenus depuis 2010, nous présentons un pardon solennel du MSD pour qu’eux tous soient libérés« , clame Dr Abdoulaye Diallo.
Le leader du MSD s’est prononcé sur l’annonce de la reprise des manifestations à Conakry. Dr Abdoulaye Diallo reconnaît que la manifestation est une disposition légale de la Constitution, mais invite tout de même les organisateurs de changer de méthode. « Le MSD reconnaît que la manifestation est l’un des moyens dont disposent les mécontents. Par le passé, nous avons vu que ceux qui appellent à manifester dans les rues n’ont aucun contrôle sur leurs militants qui ne les respectent d’ailleurs pas. Et pourtant un parti politique, c’est une institution de la République. Il doit dire sortir, entrer. Un principe, c’est ce qu’on connaît du parti. Mais malheureusement ici non, les gens sortent sans contrôle aucun. Ils font plus de bien que de mal. Il faut manifester oui, mais il faut que les gens prennent leur responsabilité. On peut manifester autrement, mais sortir dans la rue et jeter des cailloux n’est pas seulement la solution« , affirme le président du MSD.

Oumar Camara