N’Zérékoré : le gouverneur Garé lance les premières épreuves du Bac

0
363

N’Zérékoré-Guinée : Ce jeudi 22 juillet, à l’école primaire MamadouKonaté, les premières épreuves du BAC Unique, session 2021, ont été lancé par les autorités régionales, préfectorales et les autorités régionales et préfectorales de l’éducation.

Cette année, les statistiques cumulés tous profits confondu : enseignement général, franco-arabe avec les trois options (sciences mathématique sciences sociale et les sciences Expérimentale) sont : 8 342 candidats inscrits dont 2 475 filles réparties dans 29 centres d’examen dans les six préfectures de la région forestière: Guéckédou, Macenta, Lola, Beyla, Yomou et N’Zérékoré. Soit un total de 54 salles de classe avec 568 surveillants.

M. Amara Condé, inspecteur région de l’éducation, a indiqué: «Le Baccalauréat unique en Guinée n’a jamais été appuyé à cent pour cent par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Cette année pour tous les centres  en république de Guinée, vous avez un représentant du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique qui travaille avec le représentant du ministère de l’Education nationale et l’Alphabétisation. On a des machines détectrices métalliques comme son nom l’indique quoi qu’on dise il aura toujours les brebis galeuses qui vont introduire les documents compromettant dans les salles d’examen comme le téléphone. Donc, ces instruments que vous voyez son appelé détecteur. Alors sur toute l’étendu national, le ministère de l’Education nationale a donné cela pour une sécurisation et une moralisation parfaite de l’évaluation. C’est une spécificité».

Le gouverneur, Mohamed Garé, quant à lui, exhorte à la vigilance, à la sérénité et à beaucoup de confiance en soi car tout le monde est passé par là. « Les examens constituent juste une évaluation de ce que l’élève a appris tout le long de l’année scolaire. N’ayez pas peur, je souhaite qu’il y ait beaucoup d’admis à N’Zérékoré. Notre enseignement se perfectionne d’année en année, notre enseignement est devenu un enseignement d’excellence. Donc, aucun cas de fraude ne sera admis ».

Rose Kpoghomou, candidate, se dit très confiante et prête à aborder le sujet malgré les difficultés.

Jules Lamilé kombadouno

depuis N’zérekoré pour guineetime.info