Télécoms : « Cela fait deux ans que MTN et Cellcom ne payent pas la licence à l’Etat guinéen » (DG ARPT)

0
484

Conakry-Guinée : C’est une annonce a été faite ce jeudi 29 juillet lors d’une conférence de presse organisée par l’Autorité de régulation des postes et télécommunications.

Sur la question de savoir pourquoi ces sociétés de téléphonie mobile continuent à opérer sur le sol Guinéen ?  Yacouba Cissé, Directeur général de l’ARPT, dira que fermé ces sociétés amènera à des milliers de familles guinéennes au chômage. « Nous avons trois opérateurs aujourd’hui en Guinée, mais un seul est en règle vis-à-vis de la loi, les deux autres non. Cela fait deux ans, on est en train de manager à faire en sorte que ces opérateurs prennent en fin la bonne route. Aujourd’hui, l’Etat peut se lever pour dire  MTN et Cellcom payés ce que vous devez à l’Etat où plier bagage. Quand nous allons faire ça, nous allons faire perdre les emplois.Nous avons vu cela, on a tenu compte du social. C’est ça le rôle de l’État de ne pas faire en sorte qu’on soit indexé. La nouvelle équipe de l’ARPT a fermée deux sociétés, les travailleurs guinéens et leurs familles se sont retrouvés dehors, on ne l’a pas fait, mais le syndicat (FESATEL) ne s’est pas levé pour dire aux opérateurs, vous devez à l’Etat. Quand à moi, ce sont des apatrides », affirme Yacouba Cissé, Directeur général de l’ARPT.

Oumar Camara