Examen d’entrée en 7ème Année à Kaloum : le premier vice-maire lance les premières épreuves à l’Ecole primaire du centre

0
391

Conakry-Guinée : Après le baccalauréat Unique et le Brevet d’études du premier cycle, les premières épreuves de l’examen d’entrée en 7e année ont été officiellement lancées ce samedi 31 juillet dans toute l’étendue du territoire national. Cette année, la commune de Kaloum a un effectif  total de 1 820 candidats dont 909 filles repartis dans 6 centres.

Il y a 5 sur la terre ferme et 1 centre sur les îles. C’est le premier vice-maire qui a donné le coup d’envoi des épreuves à  l’école primaire du centre, situé dans le quartier Koulewondi.

Face aux élèves, El Hadj Ibrahima Bozi Bangoura conseille : « J’ai dit aux enfants que nous sommes venus en père de famille, pas en responsables, c’est pour les encourager. Parce que dans le code des collectivités, les écoles primaires relèvent de nous. Donc, on doit mettre tous nos efforts pour que cela réussisse. C’est pour cette raison, j’ai souhaité que Dieu leur donne la chance de faire 100%. Parce que l’honneur reviendra non seulement aux enfants, mais aussi à nous encadreurs, nous les pères de familles. Les conseils, c’est d’être tranquille dans la tête, enlevée le stress surtout« .

Pour sa part, le directeur communal de l’éducation de Kaloum a rappelé sur les raisons du choix de l’école primaire du centre pour le lancement des épreuves. « Ce n’est pas fortuit le fait de choisir le lancement des épreuves dans cette école. Cette école est pleine de signification, elle a été bâtie en 1902. Et le centre qui nous abrite à 292 candidats, mais ce qu’il faut remarquer dans les 292 candidats, il y a 222 filles. Donc, la plénitude de la scolarisation des jeunes est effective dans la commune de Kaloum. Pour les consignes, c’est une consigne commune par rapport aux règlements généraux. Il faut aller vers la performance, réduire la médiocrité et encourager l’excellence« , a fait savoir Ibrahima Yattara alias Docta.

Oumar Camara