Covid-19 : «Si on doit prendre des mesures rigoureuses, c’est par l’aéroport qu’on doit commencer» (Dr Sakoba Keita)

0
375

Conakry-Guinée : Ce vendredi 13 août, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire a conjointement animé une conférence de presse, à son siège, avec le Ministre de la Santé, le Général Rémy Lamah. Au menu: les mesures qui concernent notamment les voyageurs sortant et entrant à l’aéroport de Conakry Gbessia.

Les conférenciers ont rappelé la réactualisation  des mesures sanitaires : «Pratiquement 100% de nos confirmés ont transité par l’aéroport de Conakry. Si on doit prendre des mesures rigoureuses, c’est par l’aéroport qu’on doit commencer. Cela ne veut pas dire qu’on ne va pas intervenir sur la voie terrestre. Donc le ministère de la Santé, au nom du gouvernement, va densifier le contrôle au niveau de l’aéroport de Conakry. Pour obtenir le visa, il faut d’abord la carte de vaccination en bonne et due forme, la présence du résultat négatif du RTPCR valide pour 72 heures, avant le déplacement pour la Guinée. Nous avons des agents de contrôle sanitaire pour veiller à l’application de cela. Il était question de reprendre le test à l’aéroport. Nous sommes en train d’étudier la faisabilité avec les autorités aéroportuaires et l’Institut national de santé publique, qui est chargé de faire le test aux voyageurs entrants et sortants de notre pays».

Dr. Sakoba Keita, Directeur de l’ANSS, est revenu sur les mesures prises pour les déplacements internes. «Par rapport aux points d’entrée terrestre. Il y a près de deux mois, un certain nombre de points d’entrée qui constituent le flux le plus important. On a exigé le test TDR, nous allons les renforcer dans le temps. En ce qui concerne les déplacements internes d’une préfecture à une autre d’ici au maximum le 15 septembre, nous allons imposer le pass vaccinal pour tout déplacement en Guinée. Que ce soit même si tu as le test PCR, il faut que tu aies le pass vaccinal. Que d’ici cette date tout le monde se fasse vacciner pour empêcher la propagation de la maladie. Nous voulons même commencer le contrôle avec les services de sécurité à partir du 1er septembre et aller progressivement. Nous allons le proposer au gouvernement pour approbation», explique-t-il.

A noter qu’à la date du 12 Août  2021, 138  cas ont été confirmés sur les 1564 personnes testées. 67 hospitalisés du jour, 93 sortis guéris et 6 décès. Depuis le depuis de la pandémie, le pays a enregistré 27.645 cas confirmés, 25.124 guéris, 277 décès hospitaliers.

Moise Rama Fils