Média : Des journalistes et des membres de la société civile à l’école de la transparence budgétaire

0
426

Conakry-Guinée : Dans le cadre du projet «Open Guinée pour l’accès aux informations budgétaires», un Séminaire National de deux jours portant sur la Transparence budgétaire a démarré ce mercredi 18 août à Conakry. L’initiative est de l’Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI) en collaboration avec la Coalition pour la Transparence Budgétaire (COTEB).

Cette rencontre vise à favoriser la collaboration entre le gouvernement, journalistes et la société civile en vue de promouvoir la transparence de l’action publique. M. Mamadou Alpha Diallo, président de l’Association des blogueurs de Guinée, indique : «Ce séminaire pour la transparence budgétaire a deux objectifs. Un premier objectif dans le cadre du renforcement des capacités des acteurs de la société civile, mais aussi des journalistes. Le second objectif, c’est celui de renforcer le cadre d’échange qu’il y a au tour du budget dans notre pays. Cela s’inscrit dans une démarche globale où nous voulons que la transparence budgétaire soit effective et que la Guinée puisse capitaliser dans les réformes engagées dans ce domaine afin de pouvoir adhérer à des initiatives comme le partenariat pour un gouvernement ouvert. Cela va amener un ensemble d’engagement de politique publique, mais aussi un ensemble de réformes que nous devrions faire en amont et la transparence budgétaire fait partie de ces réformes-là».

Ce séminaire est la première activité du projet Open Guinée pour l’accès aux informations budgétaires financé par l’AFD, Expertise France et CFI. Il regroupe une vingtaine de participant issus de la société civile et des médias.

M. Amadou Bah, coordinateur de la COTEB, explique les raisons de ce choix : «Nous pensons que les questions budgétaires doivent être comprises par les hommes de médias et surtout par les acteurs de la société civile. Pour que le débat public soit animé au tour des prévisions de l’Etat, des questions de l’Etat, des questions de dépense, des investissements publics de l’Etat. Donc, je pense que les médias et la société civile sont des vecteurs de la transmission de cette information au grand public. A travers des éditions d’informations, de la sensibilisation et d’information du grand public sur l’agenda gouvernemental en termes de prévisions et de planifications budgétaires», a-t-il expliqué. Et de poursuivre : «Nos attentes c’est de faire en sorte que les journalistes et les organisations de la société civile soient outillés sur les notions de bases qui les permettent de comprendre c’est quoi le budget, une planification budgétaire, un budget d’investissement, un budget annuel à court terme, un budget pluriannuel c’est quoi les agrégats qui permettent d’analyser les documents budgétaires et de pouvoir communiquer sur ces documents budgétaires pour le grand public», souligne le coordinateur de la COTEB. 

Cette formation se tiendra du 18 au 19 Aout 2021.

Oumar Camara