Assemblée Nationale/Projet de loi rectificative 2021 : Ismaël Dioubaté annonce une augmentation du volet dépenses

0
570

Conakry-Guinée : Ouverture ce jeudi 26 Août de la session extraordinaire de l’Assemblée Nationale consacrée à la loi de finance rectificative 2021. Face aux députés, le ministre du Budget a assumé le projet de loi de finance rectificative adopté en conseil des ministres le 1er Juillet dernier.

Le ministre du Budget, Ismaël Dioubaté, a décliné les raisons de cette révision des hypothèses macro-économiques. «Ce projet de loi de finance rectificative a pour but de réviser les objectifs budgétaires fixés dans la loi des finances initiales pour être en phase avec la déclaration de politique générale du Preministre Ministre dans le cadre de la nouvelle dynamique de gouverner autrement prôner par le Pr Alpha Condé, Président de la République. Pour matérialiser cette volonté du chef de l’Etat, le gouvernement a signé des contrats de performance avec les différentes régis financières dont l’objectif est le dédoublement des recettes à l’horizon 2022», a souligné le Ministre du Budget. Il a signalé que les effets de la pandémie du COVID-19 se sont fait sentir sur le plan économique. Quand au volet dépenses, une augmentation est constatée dû à plusieurs facteurs, dit-il. «S’agissant du volet dépenses, elles sont évaluées à 29 378,96 Milliards contre une prévision de 27 739 milliards, soit une augmentation de 1 579, 84 milliards environs 5,70%» a annoncé le ministre Ismaël Dioubaté.

A l’issue de cette présentation, les députés et les ministres concernés ont désormais le temps d’examiner ce projet de loi de finances rectificatives.

Moïse Rama Fils