Discours du 25 Août 1958 : La Guinée a eu raison de prendre l’indépendance (Sékou le Gros Camara, Bembeya Jazz)

0
590

Conakry-Guinée : En mai 1958, le général de Gaulle au pouvoir en France entreprend une tournée africaine pour proposer aux colonies le statut de la Communauté dans la nouvelle constitution. Le 25 août 1958, Ahmed Sékou Touré et ses compagnons rejettent la proposition avec son discours historique : « Nous préférons la liberté dans la pauvreté qu’a l’opulence dans l’esclavage ».

63 ans après, cette date historique passe, depuis plusieurs années maintenant, inaperçue dans le pays. Selon, le Directeur artistique du célèbre orchestre Bembéya Jazz National, ce passage de l’histoire de la Guinée a permis de le connaît davantage à travers le monde. «Ce que Ahmed Sékou Touré et ses compagnons ont fait ce jour-là honore la Guinée jusqu’à aujourd’hui. Et si c’était à recommencer, je serais encore là si Dieu me donne la chance de vivre 63 ans après cet événement (…) La décision unanime dans les deux discours aussi bien du Président de l’Assemblée Territoriale, El hadj Saifoulaye Diallo et d’Ahmed Sékou Touré, il avait de la résolution dans ces deux discours de l’indépendance, de la liberté du peuple de Guinée. Si vous relisez ces deux discours, vous verrez que la Guinée a eu raison de prendre l’indépendance et de voter massivement non le 28 Septembre 1958», a soutenu Sékou le Gros Camara qui reste persuader que depuis cette date historique, le peuple de Guinée est soudé tout en restant une famille.

Cet octogénaire regrette que cette unité d’antan soit aujourd’hui foulée au sol par les politiciens.

Moïse Rama Fils