Covid-19 : La Guinée veut « booster la couverture vaccinale »

0
334

Conakry, Guinée : ce sont plus de 738.400 et 561.600 doses de vaccin SINOPHARM qui ont été reçu ce dimanche 29 Aout 2021 a l’aéroport international Conakry-Gbèssia par les autorités gouvernementales et sanitaires dans le cadre de la lutte contre la COVID-19. 

Cette cérémonie de réception s’est déroulée en présence du Ministre de la Santé, Générale Médecin Rémy Lama, du représentant de l’OMS en Guinée Dr Georges Alfred Ki-Zerbo mais également des cadres et responsables de l’ANSS. Le représentant de l’Organisation Mondiale pour la Santé Georges Alfred Ki-Zerbo, a estimé que l’arrivée de ces vaccins va accélérer la vaccination en cours en Guinée.

«Cet apport va permettre de répondre à la grande demande que nous ressentons actuellement au sein de nos communautés. Ensemble, nous avons travaillé pour créer cette demande sous le leadership du gouvernement et de l’ANSS. Nous voyons la réponse de nos communautés qui demandent les vaccins et ce lot qui est le plus important jamais reçu en une seule fois, correspond presque à l’ensemble des premières doses administrées jusqu’ici, va permettre de booster la couverture vaccinale » a-t-il précisé

Pour sa part, Dr Sakoba Keita, Directeur Général de ladite agence en recevant cette importante quantité de vaccins a tout d’abord remercié le gouvernement guinéen avec la Banque Mondiale qui, pour lui, a entendu le cri de cœur de la population.

« Nous, les hommes qui sommes sur le terrain, la demande pour les vaccins est très forte. La moitié de cette dose ira à l’intérieur du pays surtout dans les préfectures où il y a assez de cas de covid-19 actuellement. Et l’autre moitié va rester à Conakry où on a plus de 87% de nos populations. Donc, dès demain matin, nous allons multiplier les points d’accès à ce vaccin, pour que nous puissions répondre à la demande des populations. Donc, je vous dirais que c’est un coup d’envoi à de nombreuses dotations qui sont en cours de livraison. Il y a d’abord ce lot qui est arrivé et il y aura le complément. Parce qu’à terme, la Banque mondiale  a demandé un million trois cent mille doses de Sinopharm. Il y aura aussi du Johnson and Johnson que la Banque Mondiale va acheter à hauteur d’un million trois cent milles doses. Il ya A.Banque qui a acheté deux millions six cent, il ya aussi la facilité COVAX et l’Union Africaine qui vont donner quatre cent dix milles doses de Johnson and Johnson. Et si on comptabilise le Johnson and Johnson seul, ça sera à peu près quatre millions trois cent milles doses plus le Sinopharme qui va couvrir à peu près, un million de personnes. On peut dire que d’ici à fin de l’année, nos objectifs de 60%  et même un peu plus, peuvent être atteints en fonction du rythme actuel de la vaccination » espère Dr Sakoba Keita

La valeur de ces vaccins s’élèverait selon le représentant de l’OMS à 28 millions de dollars octroyés par la Banque Mondiale à travers le projet REDISSE. Et selon l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, d’autres doses de vaccin sont attendues les prochains jours dans le pays.

Moïse Rama Fils