Guinée : la junte va rouvrir les frontières dont celle avec le Sénégal

0
299

Conakry, Guinée : le CNRD, la junte qui a déposé le régime Alpha Condé, a élaboré un programme de réouverture graduelle des frontières entre la Guinée et ses voisins, a-t-on appris d’un communiqué officiel lu sur les antennes de la télévision publique guinéenne.

D’ici la fin du mois de septembre, soit quelques semaines après leur prise de pouvoir, le CNRD réconciliera la Guinée avec ses voisins avec la réouverture des frontières terrestres. Le programme établi exige des forces de défense et de sécurité, à l’administration du territoire, aux service de santé, commerce et le transport de procéder immédiatement à une évaluation de la situation sécuritaire et sanitaire en vue de l’ouverture graduelle de ces frontières suivant le calendrier ci-dessous :
1- pour la frontière  Sierra-léonaise avant le 15 septembre 2021.

2- pour la frontière libérienne avant le 16 septembre 2021.

-pour la frontière ivoirienne avant le 17 septembre 2021

4-pour la frontière malienne avant le 18 septembre 2021.

5- pour la frontière bissau guinéenne avant le 20 septembre 2021

6- pour la frontière sénégalaise avant le 24 septembre 2021″.

A propos du pays de Macky Sall, les frontières ont été fermées en marge de la présidentielle d’octobre 2020. Le président Alpha Condé avait accusé Dakar d’être la base arrière des mouvements de déstabilisation de la Guinée.

Sous les auspices de la CEDEAO, un accord militaire avait même été signé par les deux pays, ratifié par l’Assemblée nationale guinéenne, il ne l’a jamais été le cas du parlement sénégalais.

Les pays voisins entretiennent avec la Guinée des relations séculaires sur divers aspects. La fermeture des frontières a considérablement appauvri des citoyens de ces pays qui vivent de négoces. Elle a surtout limité la liberté de circulation de biens et des hommes dans un même espace.

Plusieurs camions transportant des denrées périssables, bloqués à ces frontières, ont attendu plusieurs mois, sans voir le bout du tunnel. Des marchandises ont pourrit, occasionnant des pertes énormes pour les citoyens.