Concertations avec la junte : « Je lui ai parler de l’accessibilité à certains bâtiments » (Mme Massoud Barry, présidente de l’OSHG)

0
200

Conakry-Guinée : A en croire la Présidente de l’Organisation au Secours des Handicapés de Guinée (OSHG),  le Chef de la junte militaire a pris en compte de façon prompt sa plaidoirie en faveur des personnes handicapées en lui serrant la main après sa prise de parole.

Mme Massoud Barry, tout comme plusieurs Présidents des différentes organisations de la société civile guinéenne, a été reçue par la junte dans le cadre de ces concertations ce mercredi 15 septembre en son deuxième jour. « Je fais un plaidoyer à l’endroit des personnes handicapées, attiré l’attention du Président de la Transition sur la situation des personnes handicapées. Je lui ai  parler de l’accessibilité à certains bâtiments pour les personnes à mobilité réduite, de la scolarisation, de l’accès aux centres de santé pour nous. Le dernier point que je lui ait demander c’était par rapport au gouvernement qui sera mis en place, qu’il soit inclusif. Parce que les personnes handicapées aussi sont capables de diriger un département ministériel« , a déclaré Massoud Barry, Présidente de l’OSHG, à la sortie de la concertation avec le chef de la junte militaire.

Selon lui, ce dernier leur a promis de prendre en compte toutes les plaidoyers. « Il m’a rassuré en tête à tête en me serrant la main. Il m’a rassurée et je suis optimiste. Je sais que c’est un homme de parole et j’en suis sûre et certaine qu’il va prendre en compte ce que je lui ait dit dans la salle », s’est-elle rassurée.

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, les diplomates accrédités en Guinée s’apprêtaient à être reçu par les nouvelles autorités dans la salle de l’hémicycle du Palais du peuple.

Moussa Rama Fils