Consultations nationales : «On va travailler ensemble avec l’armée» Abdallah Chérif (GOHA)

0
288

Conakry-Guinée : Le processus de consultation inclusive se poursuit à Conakry sous les auspices du Comité national du rassemblement et du développement. Ce jeudi 16 septembre, ce sont les concertations avec les représentants des sociétés minières et les organisations patronales de Guinée.

Dès son arrivée au palais du peuple, le président du groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA), Abdallah Cherif, a manifesté son enthousiasme. «Lorsque le Colonel Mamady Doumbouya a annoncé le dimanche 5 septembre la prise du pouvoir, j’étais le premier à lancer un appel à l’endroit de tous les opérateurs économiques de les accompagner tout en diminuant tous les prix. Je profite de vos micros pour dire à l’ensemble des opérateurs économiques de la Guinée de diminuer tous les prix de denrées alimentaires pour accompagner pour une fois et être aussi avec les militaires. Nous avons les mêmes soucis et on va travailler Inch’Allah ensemble pour qu’il ait un réel changement dans le pays pour l’unité de tous les Guinéens», dit-il avec sourire.

Plus loin, l’ex exilé n’a pas manqué, à tour, de prodiguer les conseils à la junte. «Le premier conseil, c’est de s’atteler à la sécurité des personnes et leurs biens parce que nous c’est suite à des menaces et de l’insécurité qui a fait que j’ai quitté le pays et nous avons résisté au troisième mandat. Il fallait pas imposer un troisième mandat, c’est une dictature dans le pays. Nous avons l’espoir qu’il aura apaisé et que nous allons travailler ensemble avec les militaires pour une transition apaisée et nette. Sortir de ça qu’il ait une élection transparente et crédible parce que qui parle de l’environnement économique, si l’environnement politique n’est pas bon, ça va impacter les opérateurs économiques», explique-t-il avant d’ajouter : «Nous avons été toujours victimes de cette situation et je pense que cette fois-ci c’est la bonne et on va travailler  ensemble avec l’armée».

Amara Touré