Beavogui PM de la Transition : Mohamed SYLLA (depuis la France) salue un acte fort du CNRD

0
427

Conakry, Guinée : Mohamed Sylla qu’on ne vous présente plus est juriste en Droit du Travail et Spécialiste dans la Gestion des Organisations en France.

Voici sa première réaction suite à la nomination de Beavogui comme Premier ministre de la Transition

«Un acte concret de la part du Colonel Mamady Doumbouyah. La Nomination de Monsieur BEAVOGUI au poste de Premier ministre va dans le sens de la déclaration que le Colonel Doumbouya a faite le 05 septembre dernier,  le discours tenu juste après la chute du président Alpha Condé. Le profil et la fibre patriotique du nouveau Premier ministre de notre pays laissent naître un espoir:  celui d’une  rupture avec l’ancien système.  … »

Toujours en ce qui concerne les atouts  du Premier Ministre, Mohamed SYLLA, précise

«Monsieur Beavogui a la culture du résultat. Il a déjà fait ses preuves en Guinée dans l’accompagnement technique des différents projets communautaires avec d’excellents résultats. Ces projets diversifiés et répartis pratiquement sur toute l’étendue du territoire national ont été particulièrement bénéfiques aux agriculteurs. Au delà même de ce cadre tous les  Guinéens  ont joui des retombées. C’est donc l’espoir que les bases du développement seront posées pendant cette période transitoire. Son expertise avec le Fond International pour le Développement de l’Agriculture (FIDA) est un atout majeur non seulement pour  la mise en place d’une véritable politique d’autosuffisance alimentaire en Guinée mais aussi, et surtout,  un moyen efficace pour pérenniser la coopération en la matière… »

A la question de savoir s’il avait l’intention de rentrer en Guinée comme certains membres de la diaspora qui sont déjà retournés à Conakry Mohamed SYLLA réaffirme sa disponibilité à accompagner la Transition mais estime que sa présence n’est pas forcément nécessaire en Guinée pour le faire

« …Je n’ai jamais cessé de travailler pour mon pays. A partir des  pays où nous résidons, la diaspora patriote  travaille pour redorer l’image du pays. Nous sommes des ambassadeurs naturels de la Guinée.

Personnellement je suis déjà au travail. Je suis attentif à l’évolution de la situation en Guinée et maintiens un échange régulier et permanent avec les amis de la Guinée en France. Ils sont aujourd’hui très nombreux à se soucier du sort de la Guinée.

Il faudra, donc, susciter l’intérêt chez les investisseurs et rassurer les Institutions de Financements pour la pérennité des projets internationaux. Il reste entendu que le développement de la Guinée se fera avec les Guinéens mais Il ne doit pas y avoir de rupture avec les Institutions Internationales. Ma présence en Guinée n’est pas forcement nécessaire pour faire ce travail !!!

Nous sommes à un moment où tous les Guinéens doivent être cohérents dans tous les actes qu’ils posent. L’image et la perception de notre pays  en dépend… »

Propos recueilli par M FAYE depuis Paris.