Guillaume Hawing au MEPU-A : «Nous porterons des lunettes syndicales pour observer tous les actes qu’il posera» (Michel Pépé Balamou, SNE)

0
336

Conakry-Guinée : Selon Michel Pépé Balamou, secrétaire général du syndicat national de l’éducation, que notre rédaction a joint ce vendredi 29 octobre, la nomination de Guillaume Hawing à la tête du ministère de l’Enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation relève seulement du pouvoir discrétionnaire du président de la Transition.

Donc, ils ne pourront qu’observer pour le moment : «Nous en tant qu’enseignant syndicalistes, nous ne pouvons qu’observer et voir la suite des événements. Franchement et en toute sincérité, vous savez ce département a connu beaucoup de Ministres qui, ce n’est pas parce qu’ils n’étaient pas talentueux ou bien qu’ils n’étaient pas à la hauteur, c’est parce qu’ils n’ont pas eu les moyens de leurs politiques. L’accompagnement financier et la possibilité de choisir les hommes et les femmes qui peuvent leur permettre d’impulser cette orientation gouvernementale à leur action».

Cet enseignant et syndicaliste dit ne pas douter de la capacité intellectuelle du nouveau patron de l’enseignement pré universitaire et de l’alphabétisation, néanmoins il fait une différence entre la capacité intellectuelle et la responsabilité administrative. «C’est un professeur de mathématiques et au-delà de tout un scientifique qui a dirigé une grande université. Vous savez, il y a un grand fossé entre la capacité intellectuelle, le diplôme et la gouvernance administrative qui demande à ce qu’on ait un sens élevé de responsabilité et d’autorité (…) Nous porterons des lunettes syndicales pour observer tous les actes qu’il posera et c’est à l’issu de cela qu’on pourra le juger. Donc, nous lui accordons un moratoire de 100 jours et c’est à l’issu de cela que nous pourrons dire ce qu’il doit être capable de faire. Et s’il mérite également le choix porter en lui par le Président de la République», a averti Michel Pépé Balamou.

Il faut rappeler que le nouveau ministre de l’Enseignement pré universitaire et de l’alphabétisation a été officiellement installé dans ses fonctions hier jeudi 28 octobre.  

Moïse Rama fils