Journée mondiale de l’AVC : « Pour éviter les AVC, la solution est simple » (Dr Malick Camara)

0
497

Conakry-Guinée : Agir Vite pour le Cerveau, tel est le mot d’ordre de la journée mondiale de la maladie l’AVC (accident vasculaire cérébral) célébrée ce 29 octobre. L’objectif principal de cette journée est essentiellement de sensibiliser le maximum de personnes à cette grande cause de santé publique. Cette célébration qui passe inaperçu en Guinée, notre rédaction a rencontré un médecin généraliste d’une structure sanitaire publique du pays.

Dr Malick Camara est revenu sur la maladie et ses causes : « Les AVC sont des problèmes liés au cerveau, c’est une attaque du cerveau lorsqu’il y a trop de problème dans la tête. Ce sont des petits vaisseaux qui y sont, qui explosent. Et au même moment, le sang arrive maintenant à passer au niveau de la case crânienne. Donc parmi les causes, on en a assez et parmi les facteurs, nous avons les vices et parmi ces vices également nous avons la consommation du café noir, de la cigarette, de l’alcool et de la drogue. A ceux-ci, nous pouvons ajouter le stress, le surmenage et certaines maladie aussi« .

Cette pathologie touche une personne toutes les 5 secondes dans le monde. L’OMS parle de pandémie et projette une augmentation de l’incidence des AVC passant de 16 millions en 2005 à 23 millions en 2030. Par an, 1 millions 400 mille personnes sont touchées par un AVC en Europe et 12 millions dans le Monde. Mais les AVC ne touchent pas que les personnes âgées, en effet ¼ des personnes concernées ont moins de 65 ans. Comment éviter cette maladie et quel comportement tenir devant une personne touchée ? « Pour éviter les AVC, la solution est simple, c’est de mettre le cerveau au repos pour commencer. C’est-à-dire tout ce qui est nuisible pour le cerveau et consommer tout ce qui est bon pour lui. Tout ce qui est bon pour le cerveau, c’est-à-dire le sport, le bon repos, avoir le temps pour soi-même, mais aussi en mangeant du chocolat, il est très bon pour le cerveau car il lui envoie de l’oxygène. Les vices sont des choses qu’il faut éviter pour ne pas attraper l’AVC. Une personne qui fait son AVC à la maison, il faut tout d’abord essayer de l’immobiliser en l’attrapant. Parce qu’en faisant des mouvements, il peut se blesser et avoir d’autres chocs plus graves que l’AVC. Après l’immobilisation, envoyer le malade très rapidement dans une structure sanitaire la plus proche« , conseille Dr Malick Camara.

Moïse Rama Fils