Sécurité : «Vous ne devez plus faire le maintien d’ordre tel que vous l’avez fait jusque-là», rappelle le ministre Bachir Diallo

0
562

Conakry-Guinée : Pendant une rencontre ce mardi 16 novembre avec les agents de la Compagnie Mobile d’Intervention et de Sécurité (CMIS) d’Enco 5 situé dans la commune de Ratoma, le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, en compagnie du nouveau Directeur Général de la police nationale, a échangé avec les hommes sensés maintenir la sécurité et la protection sur sa vision du département.

Bachir Diallo a également rappelé l’importance d’assurer le maintien d’ordre conformément aux dispositions de la Charte de la transition. «Le maintien d’ordre ne doit plus être fait comme il a été fait jusqu’avant la transition. Lorsque vous regardez la charte de la transition, il y a des valeurs qui sont éclairées parmi lesquels la justice, la loyauté, l’équité. Ça veut dire que lorsque vous êtes sur le terrain, vous ne devez jamais oublier ces dispositions. C’est ce qui va vous protéger, c’est ce qui va nous rapprocher des citoyens que nous sommes chargés de protéger. Vous ne devez plus faire le maintien d’ordre tel que vous l’avez fait jusque-là. Nous devons faire le maintien d’ordre tel qu’il doit être fait. C’est ce que j’ai dit au Directeur Général de la police nationale et aux autres directeurs. Ne commandez pas la police tel que vous l’avez vu commandée, mais commandez la police tel que la police doit être commandée conformément à la vision du Chef de l’État, son Excellence le Colonel Mamadi Doumbouya et de sa volonté ferme de la refondation de l’État. Il ne faut jamais perdre de vue cela», déclare-t-il.

Bachir Diallo a également annoncé à ses hommes que le Chef de l’État a promis quatre tenues pour la police afin de soigner leur image aux yeux de la population.

Moïse Rama Fils